Show Less
Restricted access

Politiques de la diversité

Sociologie des discriminations et des politiques antidiscriminatoires au travail

Series:

Milena Doytcheva

Cet ouvrage prend appui sur plusieurs enquêtes conduites dans le champ des politiques de lutte contre les discriminations et de diversité au travail, depuis le début des années 2000, dans le contexte français en particulier. Mettant en perspective les politiques françaises avec les travaux européens et les démarches pionnières de firmes étatsuniennes et canadiennes, il propose une analyse critique des démarches des acteurs économiques et politiques français autour de deux hypothèses : l’articulation insuffisante des approches entrepreneuriales de la diversité aux perspectives antidiscriminatoires sous-jacentes, d’une part ; le flou et les incertitudes propres à la notion même de diversité, au contenu de plus en plus polysémique, d’autre part. Des tendances qui favorisent ainsi dans le contexte français la réémergence d’une situation historique, analysée dans l’ouvrage, que marquent l’évitement et l’occultation des catégories d’ethnicité et de « race ».
Se dessinent ainsi les contours d’une diversité sélective ou d’une bonne diversité au travail qui prend en charge certaines formes d’inégalités et de discriminations, mais pas toutes, au risque y compris de recouper des situations et des logiques discriminatoires.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



La diversité connaît ces dernières années en France une diffusion et popularité croissantes. Que ce soit au travail, dans l’éducation, le champ politique ou l’action publique, la notion est convoquée sur les thèmes de l’intégration et du « vivre-ensemble », pour rendre compte du caractère « pluriethnique » et multiculturel de la société française, des phénomènes de ségrégation et de discrimination qui lui sont propres. Autant d’enjeux dont celle-ci a du mal à se saisir et éprouve de longue date le besoin de réprimer. Aux débats sur le « droit à la différence », portés par la mobilisation des descendants de l’immigration post-coloniale et maghrébine durant les années 1980, a succédé ici, au cours de la décennie suivante, une lecture polémique et controversée des questions du multiculturalisme, qui n’ont jamais trouvé à s’acclimater, suscitant méfiance et rejet par la stigmatisation des « communautarismes ». Les éloges de la diversité constituent aujourd’hui une nouvelle manière d’aborder ces problématiques et la notion de diversité est même en passe de devenir une catégorie incontournable du débat public. La France n’est pas en ce domaine une exception, ces évolutions peuvent être observées également ailleurs, au fil d’histoires et de cheminements comparables.

Cet ouvrage se propose d’étudier ces déclinaisons françaises récentes des idéaux de la diversité, en soulignant à la fois la manière dont elles s’inscrivent...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.