Show Less
Restricted access

Le parrainage en Europe et en Amérique

Pratiques de longue durée (XVIe – XXIe siècle)

Series:

Edited By Guido Alfani, Vincent Gourdon and Isabelle Robin

Hier comme aujourd’hui, le parrainage de baptême et la parenté spirituelle qui en découle constituent dans le monde chrétien un système d’alliances sociales entre familles et individus. Par-delà les motivations religieuses de l’institution baptismale, le parrainage est un instrument au service de stratégies sociales, économiques et politiques. Depuis une dizaine d’années, les sciences sociales (histoire, anthropologie, sociologie et sciences politiques) ont fait de ce sujet un champ de recherches particulièrement dynamique à l’échelle internationale.
Cet ouvrage collectif réunit des contributions de chercheurs de onze pays européens et américains relevant de disciplines différentes. Il a pour ambition d’étudier les pratiques de parrainage dans une perspective de long terme allant du XVIe siècle à nos jours. Il propose, pour la première fois, des comparaisons sur des terrains locaux et entre les différentes confessions chrétiennes : catholicisme, orthodoxies et protestantismes. Il entend aussi mettre en perspective les réalités européennes anciennes avec les usages du parrainage tels que les ont importés mais surtout adaptés les sociétés coloniales d’Amérique. Ce livre constitue une étape dans une réflexion collective sur le parrainage qui intéressera tous ceux, chercheurs, acteurs publics, citoyens, qui réfléchissent à la construction du lien social dans les siècles passés et dans le monde contemporain. Il met en lumière la souplesse de cette institution qui a assuré jusqu’à aujourd’hui sa pérennité tout comme l’inventivité avec laquelle les populations s’en sont emparé.
Show Summary Details
Restricted access

Qu’est-ce que le communisme a fait au parrainage ? L’explosion du parrainage multiple en Bucovine (Roumanie)

Extract

| 149 →

Qu’est-ce que le communisme a fait au parrainage ?

L’explosion du parrainage multiple en Bucovine (Roumanie)

Monica VASILE

Abstract

This paper presents a spectacular increase in witnesses at weddings and godparents at baptisms – up to 30 or 40 individuals for one baptised – in Romania’s Bukovina region in the twentieth century. This practice arises at the beginning of the socialist regime, increases in the prosperious years of the 1970s and declines from the 2000s. Drawing upon data recorded in the parishes of Bucovina along with detailed interviews carried out in 2011, the chapter deals with the dynamics of the phenomenon, analysing the stories collected from residents, parents and godparents, as well as the position of the Church. The phenomenon is interpreted as an attempt to personalise community ties in response to the sudden changes introduced by the new Communist regime, which is maintained over time because of the social and economic benefits for those involved.

À l’été 2011, je suis allée sur le terrain dans la région de la Bucovine. Je savais qu’à l’époque communiste, on avait essayé d’empêcher la pratique religieuse en général et que le baptême et le parrainage étaient visés en particulier. Mais je savais aussi qu’en Roumanie, à la différence des autres pays de l’Europe communiste, la répression religieuse n’avait guère eu de succès. J’ai toutefois été surprise de constater, dans cette belle r...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.