Show Less
Restricted access

Glossaire des mobilités culturelles

Series:

Edited By Zilá Bernd and Norah Dei-Cas Giraldi

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique.
C’est ainsi que dans les différents domaines des sciences humaines et sociales, des spécialistes venus d’Afrique, des Amériques et d’Europe, exposent et débattent des questions fondamentales relatives aux mobilités culturelles. Les concepts-clés des exils, diasporas, migrations, frontières, transferts, transculturalités, transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire. Les apports théoriques et méthodologiques de cet ouvrage sont nombreux et en font un outil indispensable dans la recherche actuelle.
Show Summary Details
Restricted access

Dislocation/Déplacement (Elena Palmero González)

← 146 | 147 → Dislocation/Déplacement1

Extract

Elena PALMERO GONZÁLEZ

Penser la notion de déplacement dans le domaine des sciences sociales – et, plus particulièrement, dans le champ des études culturelles –, nous renvoie à divers types de mobilité (physique, spirituelle, linguistique), différentes pratiques d’émigration, d’exil, de mouvements diasporiques, d’exode, de nomadisme, de circulation des personnes. C’est réfléchir aux transferts et aux transits de toute sorte, aux politiques de migration et aux économies du voyage. Au sens du vécu et de la pratique individuelle, le déplacement est un concept fondamental pour les études centrées sur l’imaginaire et la mémoire culturels ; au sens méthodologique, il devient un paradigme fondamental pour réfléchir aux processus culturels. C’est dire que le concept recouvre un vaste champ de significations et de relations ; c’est le renvoi au lieu – ou les néologismes procédant de sa déconstruction – qui articule ce vaste réseau conceptuel.

Dans le monde transnational qui est le nôtre, ce concept sert désormais d’outil de définition. Face à cette nouvelle sensibilité, celle de ceux qui franchissent des frontières, circulent dans des espaces publics en mouvement ou habitent dans de nouvelles « communautés imaginées » – pour reprendre la célèbre expression de Benedict Anderson (2005) –, le déplacement est une notion-clé pour comprendre et saisir notre « modernité débordée » (Appadurai 2001). Cette référence n’est pas innocente. En effet, dans son livre désormais classique, Après le colonialisme....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.