Show Less
Restricted access

Glossaire des mobilités culturelles

Series:

Zilá Bernd and Norah Dei-Cas Giraldi

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique.
C’est ainsi que dans les différents domaines des sciences humaines et sociales, des spécialistes venus d’Afrique, des Amériques et d’Europe, exposent et débattent des questions fondamentales relatives aux mobilités culturelles. Les concepts-clés des exils, diasporas, migrations, frontières, transferts, transculturalités, transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire. Les apports théoriques et méthodologiques de cet ouvrage sont nombreux et en font un outil indispensable dans la recherche actuelle.
Show Summary Details
Restricted access

Variations (Zilá Bernd)

← 368 | 369 →Variations

Extract

Zilá BERND

La donna è mobilequal piuma al ventoMuta d’accentoE di pensiero.

Rigoletto, Giuseppe Verdi

L’objectif principal de l’entrée Variations est de souligner la transposition intentionnelle – de la part de certains écrivains de la modernité tardive –, de l’une des stratégies de la musique baroque (XVIIIe siècle) dans la littérature : la Variation, basée sur l’improvisation, la réitération, la prolifération, caractéristique d’une esthétique du mouvement, de l’instabilité et surtout de l’insubordination aux impositions préétablies par la partition.

Dans le langage musical, Variations correspond à un type de composition dont les répétitions et les réitérations du matériel de base (aria) entraînent des modifications harmoniques, mélodiques ou contrapuntiques. Il s’agit par conséquent d’une forme musicale qui autorise les improvisations et où le thème principal passe par des altérations successives. Les Variations de Goldberg de J. S. Bach (1741) représentent le point culminant de cette forme de composition musicale1. Aujourd’hui considérée ← 369 | 370 → comme l’un des chefs-d’œuvre de Bach, cette pièce est composée d’une aria, de trente variations et de la répétition de cette même aria à la fin (Aria da capo e fine).

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.