Show Less
Restricted access

Le rôle du Conseil de l’Europe dans la démocratisation de la Turquie

Zeki Öztürk

Fondé en 1949, au terme de la Seconde Guerre mondiale, le Conseil de l’Europe a le but de réaliser une union plus étroite entre ses membres afin de sauvegarder et de promouvoir les idéaux et les principes démocratiques. L’adhésion de la Turquie au Conseil de l’Europe conférait au pays, en 1949 et pour la première fois, une identité européenne et démocratique, un caractère à forte variable symbolique sur la scène internationale. Au cours de suspension de la démocratie, en maintenant la Turquie en son sein, il montrait l’importance qu’il attachait à ses relations avec Ankara afin que le pays assure un retour rapide à une démocratie parlementaire conforme aux principes européens. En outre, la qualité de membre de cette organisation était devenue l’occasion d’acquisitions majeures pour le citoyen turc qui profitait et use toujours des standards produits et développés par le COE sur le plan des droits de l’homme, de l’état de droit et des libertés fondamentales qui sont les piliers de la sécurité démocratique.

Show Summary Details
Restricted access

Deuxième chapitre : La préservation de la démocratie à la suite de l’intervention militaire du 12 mars 1971 et le rôle du Conseil de l’Europe

Extract

| 147 →

Deuxième chapitre

La préservation de la démocratie à la suite de l’intervention militaire du 12 mars 1971 et le rôle du Conseil de l’Europe

A partir des élections de 1965, la société civile commence à occuper une position importante sur la scène politique du pays. Cette évolution génère des contestations et des revendications parfois exprimées de manière violente.

Loin de mener un mouvement pacifique, l’extrême-gauche pratique, à partir de 1968, une politique de terreur à travers des attentats, des vols et des enlèvements. Dans les années 1969–1970, l’extrême-droite répond avec les mêmes armes. Les universités cessent de fonctionner. La manifestation de DISK pour protester contre le projet de loi sur les syndicats, finalement adoptée le 11 juin 1970, embarrasse les milieux politiques et financiers.342 Les usines se mettent en grève, notamment entre le 1er janvier et le 12 mars 1971. La violence et l’instabilité s’installent en Turquie.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.