Show Less
Restricted access

Facetas del Verbo / Les Facettes du Verbe

Edited By Liane Ströbel

Este volumen es el resultado de un proyecto sobre temas verbales realizado en el Departamento de Lingüística Románica de la Universidad Técnica de Aquisgrán, inspirado en las experiencias obtenidas en los cursos de lingüística y de práctica del idioma. El libro pretende ser un instrumento útil para el no iniciado ofreciendo un acercamiento didáctico a importantes temas de la gramática española y francesa. Intenta dar explicaciones de fenómenos sincrónicos que permitan ampliar y profundizar los conocimientos sobre los diferentes temas lingüísticos tratados.

Ce volume est le résultat d’un projet sur les thèmes verbaux réalisé à l’institut de la linguistique romane de l’université technique d’Aix-la-Chapelle. L’ouvrage est inspiré des expériences faites pendant des cours de linguistique et de pratique de la langue. Le but de ce volume est de présenter la grammaire sous une forme accessible et de familiariser les étudiants avec une approche des structures grammaticales en question. Le livre est un instrument utile pour les étudiants, il leur offre une approche didactique aux grands thèmes de la grammaire française et espagnole. En outre, le livre permet d’augmenter et d’approfondir les connaissances déjà acquises, en fournissant des explications concernant des phénomènes au niveau synchronique.

Show Summary Details
Restricted access

Le passé simple et la notion de vérité générale

Extract



Introduction

Le passé simple est considéré comme un tiroir verbal1 exprimant une rupture avec le présent.2 La question qui se pose alors est de savoir comment un tel tiroir qui se coupe du présent peut se faire le véhicule d’une vérité générale3, c’est-à-dire d’une chose qui se vérifie aussi bien dans le passé que dans le présent et, par conséquent, en l’occurrence dans l’avenir également. Remettre cette rupture en question peut se révéler tout à fait légitime. Dès lors, il s’agit de montrer que les choses ne sont pas aussi simples et que cette rupture n’exclut pas le fait qu’une expression au présent ou en dehors de celui-ci puisse exister et c’est précisément l’objet du présent article. Je vais d’abord analyser le point de vue de quelques grammaires, puis justifier l’emploi gnomique de ce tiroir, dans un troisième temps mentionner de manière succincte une dimension particulière du passé simple gnomique, et enfin apporter quelques observations à propos des aspects accompli / non accompli.

1. Le passé simple en rupture avec le présent

Les grammaires et les ouvrages portant sur les temps de l’indicatif sont unanimes à ce sujet, à savoir : le passé simple exprime une rupture avec le présent4. Il n’existe ← 131 | 132 → pas de lien entre ce temps et le moment de l’énonciation.5 Outre la différence soulevée par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.