Show Less
Restricted access

Migración y contacto de lenguas en la Romania del siglo XXI / Migration et contact de langues au XXIe siècle

Series:

Edited By Carolin Patzelt, Katrin Mutz and Carolin Spiegel

El presente tomo colectivo – fruto del simposio internacional «Migración y contacto de lenguas en el siglo XXI» (Universidad de Bremen, Alemania) – posiciona la lingüística de la migración como disciplina entre la lingüística de contacto y la sociolingüística. Abarca proyectos actuales de investigación en los campos de cambio lingüístico, migración interna, contacto de lenguas y variedades lingüísticas en la diáspora.

Se enfocan casos ejemplares de contacto lingüístico en el español en América del Norte (EE. UU.) y del Sur (Ecuador, Perú y Argentina), el gallego en Alemania y en Argentina, el francés en la India, lenguas criollas de base francesa en la diáspora, la identidad lingüística cubanoamericana y el judeoespañol en Turquía.

L’ouvrage collectif – issu du symposium international « Migration et contact de langues au XXIe siècle » (Université de Brême, Allemagne) – situe la linguistique migratoire entre la linguistique de contact et la sociolinguistique. Il comprend des projets actuels de recherche dans les domaines du changement linguistique, de la migration interne, du contact de langues et des variétés linguistiques dans la diaspora.

Des études exemplaires illustrent le contact linguistique dans l’espagnol aux États-Unis d'Amérique et dans l’Amérique du Sud (l’Équateur, le Pérou, l’Argentine), le galicien en Allemagne et en Argentine, le français en Inde, des langues créoles à base française dans la diaspora, des identités linguistiques cubano-américaines et le judéo-espagnol en Turquie.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

1

Les articles de ce volume sont nés dans le sillage du congrès international « Migration et contact de langues au XXIe siècle ». Organisé par l’équipe éditoriale brêmoise du présent ouvrage, il a eu lieu à l’Université de Brème du 14 au 17 septembre 2016. Le but de ce congrès était de débattre du positionnement de la linguistique migratoire2 en tant que discipline distincte à l’interface avec la linguistique de contact et la sociolinguistique, et de mettre au jour les problématiques et les lacunes de la recherche dans ce champ disciplinaire.

D’une façon générale, les études de migration linguistique traitent de sujets concernant les domaines de l’individu, de la société et de la langue (cf. Moreno Fernández 2013). Or, si l’on jette un coup d’œil aux recherches réalisées, on constate que 1.) en général, seul l’un des trois domaines mentionnés est pris en compte et que 2.) les études abordant la thématique ‘langue et migration’ mettent surtout l’accent sur les migrants eux-mêmes et sur leur identité linguistique. On néglige alors ce qui constitue un objet de recherche en tant que tel, soit la prise en compte des conséquences plus vastes que la migration produit sur la société – dans l’analyse, il importerait donc d’unir les trois niveaux supérieurs individu-société-langue. Les articles de ce volume tiennent compte de cet aspect en le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.