Show Less
Restricted access

La pertinence en traduction juridique

Un regard franco-allemand

Series:

Margarete Durr

La traduction juridique représente un risque pouvant déboucher à une critique. L’auteur en identifie les causes et examine les insuffisances du paradigme linguistique de la traduction. L’étude montre l’importance du rôle attribué à la notion de pertinence dans la traduction juridique qui est un mécanisme constitutif du sens. Il en résulte une approche contextualiste de la traduction dont le pivot est la pertinence. Dans cet ouvrage, on explore également les liens entre la pertinence, l’interprétation, l’usage et la qualité. La qualité d’une traduction se mesure dans sa pertinence. On y propose alors une méthode de la traduction associant pertinence et usage, faisant écho aux récentes recherches en langues de spécialité.

Show Summary Details
Restricted access

5. La mise en évidence de la pertinence par les analyses sur corpus

Extract



Ce chapitre est consacré à la description de notre corpus de travail (5.1), de la méthodologie adoptée et des visées des analyses sur corpus (5.2.). Moyennant une analyse364 de quelques exemples de traduction, il s’agira de mettre en évidence le mécanisme de la pertinence en traduction juridique (5.3).

Auparavant toutefois, il convient d’exposer brièvement la place du corpus dans la méthodologie de la traduction juridique, sa définition et l’objectif des analyses sur le corpus. De manière générale, la traduction juridique a connu un tournant vers les méthodes quantitatives de recherche au détriment des méthodes qualitatives. Ce tournant a abouti à la prédominance de la méthodologie fondée sur l’étude des corpus (corpus based) (Biel et Engberg 2013). S’agissant de la définition du corpus, on peut observer que tout corpus ne répond pas d’emblée à une vocation linguistique. En effet, il existe divers types de corpus, par exemple, des anthologies qui ont une vocation littéraire ou des recueils de textes juridiques comme le Corpus Iuris Civilis. Pour être qualifié de linguistique, un corpus doit pouvoir servir à des analyses linguistiques: c’est sa fonction primaire (Tognini-Bonelli 2001 : 54). En tant qu’outil d’analyse linguistique, le corpus doit satisfaire à des critères linguistiques explicites (Sinclair 1991). Dans la littérature, la définition du corpus linguistique fait toutefois l’objet d’une controverse, dans la mesure où les critères utilisés pour sa caractérisation...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.