Show Less
Restricted access

Droit à la rémunération juste et à la protection sociale du clergé diocésain

Étude historico-canonique du can. 281, §§ 1-2. Dans la perspective de la prise en charge de l’Église particulière par elle-même en République Démocratique du Congo

Series:

Crispin Kabeya Kipana

Ce travail traite, dans une approche canonique, le droit à la rémunération juste et à la protection sociale du clergé diocésain des Églises africaines. « Comment faire pour offrir aux prêtres et à l’ensemble des citoyens des conditions de vie digne ? », cette question touche l’ensemble des citoyens dans plusieurs pays africains et constitue un défi social et pastoral pour les dirigeants politiques et religieux. Au niveau ecclésial, elle invite à promouvoir des relations interecclésiales respectant le principe de subsidiarité encourageant une gestion autonome et responsable de chaque Église. Une Église devrait être en mesure de définir son modèle d’Église et son paradigme pastoral pour relever les multiples défis liés à l’évangélisation et à la lutte contre toutes formes d’injustice et des inégalités sociales.

Show Summary Details
Restricted access

INTRODUCTION

Extract

La norme du can. 786 du CIC de 1983 dit que la finalité de l’action missionnaire est la constitution pleine de nouvelles Eglises. Cette pleine constitution suppose que celles-ci « soient munies de leurs propres forces et de moyens suffisants qui les rendent capables de poursuivre par elles-mêmes l’œuvre de l’évangélisation »1. Dans beaucoup d’Églises d’Afrique, cet objectif semble une chimère surtout dans le domaine matériel et financier. Après plus d’un siècle de leur implantation, ces Églises continuent encore à vivre des aides extérieures de la Propagande de la Foi et des Églises-sœurs de l’Occident. Cette dépendance handicape sérieusement l’efficacité de la nouvelle évangélisation et remet en cause le degré de maturité de ces Églises particulières. L’un des domaines où cette dépendance se vérifie et se vit avec angoisse est celui de l’entretien du personnel apostolique. Les conséquences de cette dépendance et les angoisses qu’elle génère nous ont motivés à porter notre choix sur la problématique du droit à la rémunération juste et à la protection sociale du clergé diocésain, tel que défini dans le can. 281, §§ 1–2 du CIC de 1983. En effet, ce canon qui définit le principe du nouveau régime économique pour les membres du clergé dit ceci : « Puisqu’ils se consacrent au ministère ecclésiastique, les clercs méritent une rémunération qui convienne à leur condition, qui tienne compte autant...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.