Show Less

La lecture comme pratique cognitive et devoir d’éveil

"Die Schlafwandler</I> de Hermann Broch- Métamorphose d’un genre et questionnements contemporains

Series:

Isabelle Gabolde

Ce travail se veut une contribution au questionnement critique de la modernité du roman. L’analyse minutieuse de l’exploration que Hermann Broch fait de l’art du roman avec sa trilogie, Die Schlafwandler, engage le lecteur à interroger plus largement la vocation de la forme romanesque lors de sa métamorphose au premier tiers du vingtième siècle. Le pouvoir d’élucidation dévolu par Broch à ce genre déborde le cadre esthétique. L’auteur y désarticule une conception traditionnelle du temps et offre une interprétation de la situation de l’homme comme sujet de l’histoire (non comme seul sujet agissant, mais comme sujet parlant et producteur de signes). Cette étude questionne, enfin, les liens entre la modernité des ambitions de Broch et les mouvements littéraires qui lui furent contemporains en France, avant de mettre son œuvre en regard des réflexions et de la pratique artistique de deux de ses lecteurs : Milan Kundera et Henry Bauchau.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

5. DE ESCH À DIE GESAMT-SCHLAFWANDLER, 177

Extract

177 5. DE ESCH A DIE GESAMT-SCHLAFWANDLER Nous avons cherché à mettre au jour la manière dont certains vocables de réalité s’ajustent à la «!syntaxe!» d’un système de pensée et, dans le cas de Esch, comment cette construction imperceptible, à l’apparence très désordonnée, traçait en réalité les prémisses d’une pensée philosophico-religieuse du personnage. Or, la portée de certains des motifs le déterminant dépasse la structure de la cosmologie de ce seul personnage et caractérise le mouvement d’ensemble du livre. Nous étudierons ainsi les différentes mises en discours de quelques-uns de ces motifs, cherchant à faire apparaître tout d’abord – comme nous l’avons fait jusqu’à présent – les distorsions singulières de la réalité opérées par la perception subjective du personnage, puis – et ce chapitre cherche à mettre l’accent sur ce point –, à partir de ces analyses, à révéler un dispositif général, à distinguer un mouvement large, procédant de deux élans. Le premier réside dans la force de l’irrationnel, signe de la désagrégation progressive des valeurs, de l’évolution historique telle que la considère le narrateur!; le deuxième élan est issu du premier!: il se lit dans l’amorce d’une métamorphose du personnage – peu à peu son regard se décille, lentement, le personnage se trouve au seuil du chemin de la connaissance. Or ce sont, selon nous, les tensions et relations perceptibles entre certains vocables de la trilogie qui provoquent...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.