Show Less
Restricted access

Petit dictionnaire de liturgie et de théologie sacramentaire

Ngalula Tumba

Ce dictionnaire est non seulement un outil de travail, mais aussi un véritable vade mecum pour tous ceux qui étudient et ceux qui enseignent la liturgie et la théologie des sacrements, pour les agents pastoraux et pour toute personne soucieuse de creuser et de se ressourcer davantage dans ces domaines.
L’homme rend culte à Dieu, particulièrement dans la tradition catholique, à travers différentes prières et célébrations liturgiques. Ces célébrations sont garnies des signes, symboles, couleurs, images, paroles, rites, etc., dont le sens est parfois non seulement obnubilé, mais aussi et surtout obombré soit par une répréhension drastique et une ignorance tragique, soit par une appréhension magique, ce qui crée une confusion tant chaotique que cabalistique. Ce dictionnaire rassemble plus de 600 entrées dispatchées et enchevêtrées entre mots, concepts et expressions accompagnés de leurs étymologies et de diverses nuances historico-théologiques.
Show Summary Details
Restricted access

S

Extract



Sacerdoce (n.m.) : du latin sacerdotium, condition de prêtre, de sacerdos, prêtre. Le prêtre est celui qui est doté du sacré et qui, en conséquence, peut donner le sacré. Comme le sacré est essentiellement tout ce qui touche à Dieu, le sacerdoce implique une proximité du divin (Ex 3, 5 ; Lv 9, 7ss ; 21, 17. 21 ; Ez 44, 15 ; etc.), et le prêtre a la mission de recevoir sa Parole et la transmettre au peuple, comme pour lui offrir les sacrifices d’Israël (Ml 2, 7 ; Ex 29, 24. 26). L’on constate que dès l’Alliance du Sinaï, le dessein de Dieu est de faire de tout le peuple « un royaume de prêtres » (Ex 19, 6 ; cf. 1 P 2, 9) ; en vertu de l’Alliance, en effet, c’est tout le Peuple-Épouse qui est uni à la vie de son Dieu et reçoit donc en dot le sacré. Le sacerdoce de Jésus a sa source dans sa génération éternelle comme Fils dans le sein du Père, comme l’enseigne l’épître aux Hébreux (6, 5–6). Le sacerdoce universel (baptismal, commun) et le sacerdoce ministériel : grâce au Christ, qui est la Parole même de Dieu (1, 3) et qui, par son sacrifice, assure la perfection de la Rédemption (cf. 9, 12), les baptisés peuvent « s’avancer vers Dieu » (7, 25) et « avoir accès au sanctuaire » (10, 19) : le privilège des prêtres, qui...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.