Show Less
Restricted access

Enseigner une discipline dans une autre langue : méthodologie et pratiques professionnelles

Approche CLIL-EMILE – 2e édition, revue et augmentée

Anemone Geiger-Jaillet, Gérald Schlemminger and Christine Le Pape Racine

Cette publication est destinée aux enseignants, formateurs d’enseignants, étudiants en formation bilingue, niveau licence / master, aux acteurs, décideurs et enseignants faisant étudier une Discipline En Langue 2 (DEL2). Elle s’adresse aussi aux chercheurs en linguistique appliquée, en acquisition des langues et en Content and Language Integrated Learning (CLIL) / Enseignement d’une Matière par l’Intégration d’une Langue Étrangère (EMILE). L’engouement est incontestable pour les approches figurant également sous le sigle CLIL / EMILE. La DEL2 est, depuis une vingtaine d’années, un nouveau paradigme issu de la didactique des langues et adopté par d’autres disciplines. Ce concept améliore manifestement l’apprentissage des langues sans se faire au détriment des contenus des autres disciplinaires. Les auteurs présentent la méthodologie, les procédés et techniques des DEL2. Pour illustrer, discuter et argumenter leur démarche, ils s’appuient sur des transcriptions de cours et exemples (fiches de travail, etc.). Dans cette 2e édition revue et augmentée, les auteurs ont intégré les recherches et les pratiques de classe les plus récentes ; ils ont également complété l’ouvrage d’un index des auteurs et de mots-clés ainsi que d’un glossaire trilingues des termes didactiques.
Show Summary Details
Restricted access

2 S’approprier le monde à travers l’enseignement précoce immersif en contexte (pré-) scolaire

Extract

2     S’approprier le monde à travers l’enseignement précoce immersif en contexte (pré-) scolaire

Les systèmes scolaires européens sont souvent caractérisés par une vision monolingue de l’élève. Or, la population scolaire est de plus en plus plurilingue, dès le plus jeune âge. Pour des raisons identitaires, pour la diversité culturelle et linguistique et même la survie économique de l’Europe, il faudrait alors que les systèmes scolaires s’ouvrent davantage à ce phénomène. Les enfants, dès trois ans, arrivent souvent avec une première ou deuxième langue qui n’est pas celle de l’école ou de l’établissement de garde. L’accueil, favorable ou non, que l’on réserve à ces enfants via l’acceptation de leurs langues peut être déterminant pour toute leur scolarité. Mais pour ceux et celles qui n’ont qu’une langue à la maison, une deuxième langue peut être introduite par le milieu institutionnel de garde ou l’école maternelle, sans que cela constitue une surcharge pour les enfants. C’est ce que montrera l’exemple cité (au chap. 2.5) présentant des enfants âgés de quatre et cinq ans. Il illustre le modèle le plus efficace, celui de l’immersion, permettant à l’enfant de « vivre » dans cette deuxième langue, de s’approprier son monde environnant et de nouvelles notions à travers la L2.

2.1     Compétences visées

•    Prendre conscience que la langue de scolarisation n’est pas nécessairement la première langue de tous...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.