Show Less
Restricted access

La terminología gramatical del español y del francés- La terminologie grammaticale de l’espagnol et du français

Emergencias y transposiciones, traducciones y contextualizaciones- Émergences et transpositions, traductions et contextualisations

Series:

Edited By Cécile Bruley and Javier Suso López

Esta obra examina la terminología gramatical del español y del francés: sus correspondencias o no correspondencias, sus filiaciones o ausencias de filiaciones. La terminología gramatical de estas dos lenguas está sometida a movimientos terminológicos como adaptación, sustitución, redefinición, creación neológica, calco. Estos movimientos son vinculados al quehacer propio de la comunidad de los gramáticos, o bien a su transposición hacia un contexto didáctico, produciéndose un retorno hacia nuevas descripciones y hacia nuevos términos.
Cet ouvrage examine la terminologie grammaticale de l’espagnol et du français : ses correspondances ou non correspondances, ses filiations ou absences de filiations. La terminologie grammaticale de ces deux langues est soumise à des mouvements terminologiques comme les adaptations, remplacements, redéfinitions, néologismes, calques. Ces mouvements sont mis en relief : ceux qui sont propres à la communauté des grammairiens, ceux qui sont liés à leur transposition en contexte didactique et aux contextes des apprenants, produisant ainsi des mouvements de retour vers de nouvelles descriptions et de nouveaux termes.
Show Summary Details
Restricted access

Capítulo 9: Phrase et Satz: terminologies et contextualisations dans le discours grammatical des grammaires du français langue étrangère en Allemagne

Extract



1. Définir le discours grammatical: une notion à plusieurs variables

Définir un phénomène langagier exige de dire et de décrire comment il se réalise dans chacune de ses manifestations. Les descriptions de la langue française, embryonnaires ou sophistiquées, omniprésentes dans les grammaires1 pédagogiques du français, ont souvent été élaborées par les enseignants eux-­mêmes, c’est-­à-­dire par des locuteurs ayant une expérience de l’enseignement d’une langue étrangère et partageant la langue source et des représentations métalinguistiques constitutives de la culture grammaticale des apprenants. D’une façon générale, ces descriptions sont fondées sur l’idée de la spécificité de l’apprentissage, et donc de l’enseignement d’une langue étrangère, et visent à une articulation entre expressivité linguistique, respect de la norme linguistique et efficacité communicative, trois facteurs reconnus pour l’essentiel par Daniel Coste (1985). Or, ce qui est conçu, ou saisi, comme donnée n’a pas nécessairement la même consistance dans les grammaires de référence et dans les grammaires pédagogiques. Ces dernières ont une histoire, elle-­même en relation avec celle des traditions éducatives. Comment les auteurs des grammaires pédagogiques présentent-­ils le français pour que la grammaire soit plus accessible à des apprenants allemands? S’agit-­il d’une catégorisation qui s’adresse spécifiquement à un public germanophone en termes de découpage grammatical, mais aussi en termes de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.