Show Less
Restricted access

Decolonization and the Struggle for National Liberation in India (1909–1971)

Historical, Political, Economic, Religious and Architectural Aspects

Series:

Edited By Thierry Di Costanzo and Guillaume Ducœur

At the end of the First World War, the Raj remained economically or even strategically more central than ever in the general colonial architecture of the British Empire. Yet, between the two World Wars, the colonial regime hung only by a thread when confronted with the rising popularity of the nationalist movements. As a result, independence was granted in 1947 to this major component of the Empire, a truly cataclysmic event for the remainder of the world. This reality conflicts with the idea that a well-managed, peaceful decolonization process was launched by the British authorities. The independence of British India proceeded at the same speed as the Partition of British India which had both immediate and distant, but surely terrible, consequences like the 1971 war with Pakistan over Bangladesh.
Show Summary Details
Restricted access

Le débat sur l’indépendance de l’Inde : entre décolonisation orchestrée et débâcle britannique

Extract



Introduction

La décolonisation politique de l’Empire des Indes britanniques est l’un des événements historiques les plus marquants du XXe siècle. Les Indes1 ne représentent qu’une petite partie de la superficie de l’Empire britannique, équivalent tout de même à la moitié de la superficie des États-Unis d’Amérique2, mais leur population rassemble les trois-quarts de la population impériale, soit un peu moins de quatre-cent millions d’habitants à la date du retrait britannique en 1947. Si le terme de « décolonisation » apparaît bien après la crise de 1929, ce sont toutefois les termes de « transfert de pouvoir » et de « fin d’Empire » qui s’imposent dans le contexte indien. Le phénomène indien a ainsi un caractère exceptionnel, la plupart des pays de l’Afrique et de l’Asie colonisée devant patienter encore une dizaine d’années pour obtenir leur indépendance retardée par la Guerre froide3.

Le phénomène de décolonisation des Indes représente un très court moment dans l’histoire britannique, mais il a pourtant toute son importance. Il avait fallu ← 9 | 10 → plus de trois siècles aux Britanniques pour consolider leur Empire indien4 ; mais il suffit de quelques années pour que les Indiens se libèrent. Moins de trois décennies sont nécessaires à cette possession britannique majeure, centre du monde colonisé, pièce maîtresse de la stratégie asiatique impériale, pour s’affranchir de la tutelle coloniale. Le processus est...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.