Show Less
Restricted access

Les littératures du Maghreb et d’Afrique subsaharienne

Lectures croisées I

Series:

Edited By Anne Begenat-Neuschäfer, Daniel Delas, Tania Celestino de Macedo and Khalid Zekri

On pense rarement l’Afrique du Nord et celle du Sud ensemble, clivage ancien ou une des multiples conséquences du regard colonial ? Défis et tensions des littératures transnationales convergent vers un embodiment transnational à partir de l’Afrique. L’approche comparatiste s’avère riche pour appréhender le nouvel ancrage identitaire.
Show Summary Details
Restricted access

Les récits sur la reine Nzinga : entre Histoire et Littérature

Extract



Abstract

The text presents the main stages of the historical and literary representations of the Queen Nzinga Mbandi (1583–1663), since the first contemporary descriptions until today. The image of the Mbundu queen is mainly used to strengthen identitary constructions, in Angola as well as in Brazil, and the stories about the Queen Nzinga offer excellent elements to show the ancient link between Africa and Brazil.

1.   Introduction

Les récits de la tradition orale du peuple mbundu décrivent la reine Nzinga Mbande1 comme redoutée par ses sujets et ses ennemis et ayant gagné les plus admirables batailles contre les Européens. Les récits des autorités militaires portugaises, pendant le XVIIe siècle, ont construit l’image de la reine comme la grande ennemie à abattre. Dans les textes des siècles suivants, l’image de la souveraine mbundu est présentée selon un mélange de peur et d’admiration, de rejet et de célébration. Aujourd’hui, dans la République d’Angola, Nzinga occupe la place ← 203 | 204 → d’héroïne nationale. Durant sa trajectoire, elle a été une figure de grande importance dans les contextes politiques et idéologiques troublés de la région, et elle a agi directement pendant les plus grands moments de confrontation militaire et de négociation. Reine, guerrière et habile stratège, elle prit possession du titre Ngola. Elle fut expulsée par les Portugais de son royaume et un peu...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.