Show Less
Restricted access

Dynamique des franҫais africains : entre le culturel et le linguistique

Hommage à Ambroise Jean-Marc Queffélec 2

Edited By Peter Blumenthal

Le dénominateur commun des contributions réunies ici est une certaine vision des processus évolutifs repérables dans les variétés du français en Afrique. Une telle manière d’observer et, dans la mesure du possible, d’expliquer les changements linguistiques survenus dans cette partie immense de la francophonie provient des recherches d’Ambroise Queffélec, maître à penser de nombreux auteurs du présent ouvrage. Les contributions sont dédiées en hommage à cet ami, collègue ou directeur de thèse, décédé en 2013. Elles reprennent et développent les grands thèmes de ses recherches : contacts entre le français et les langues africaines, formation de parlers mixtes, effets de l’arrière-plan socioculturel sur l’évolution linguistique.
Show Summary Details
Restricted access

Les kinoisismes ou particularités lexicales du français à Kinshasa. Etude lexico-sémantique

Extract



Abstract

Spoken French in Kinshasa shows certain discrepancies compared to standard French. However, as long as the relevant lexical items resemble standard French, most Kinois are not aware of any difference. By contrast, items which originate from Congolese languages are immediately singled out as being different.

Résumé

Le français parlé à Kinshasa présente des écarts par rapport au français de référence. Mais, pour le commun des Kinois, ces écarts ne sont pas perceptibles, pour le seul fait que ces lexies ressemblent de près aux lexies du français standard. D’autres, par contre, sont vite démasquées parce qu’elles appartiennent aux langues rdcongolaises (de la RDC, République démocratique du Congo). C’est pour se rendre effectivement compte de leur caractère endogène que nous avons menés cette analyse pour déterminer les différents mécanismes et procédés de leur création. Aussi, les particularismes lexicaux kinois relevés dans notre analyse proviennent-ils des procédés sémantiques, des procédés morphologiques et de l’emprunt aux langues rdcongolaises.

Introduction

L’analyse que nous nous engageons à entreprendre semble être pour les non-initiés, les non avertis (c’est-à-dire les non linguistes en somme) inutile. En effet, nous partons des lexies qui, à première vue, relèvent du vocabulaire du français de référence. Celles-ci regroupent une série des mots qui sont d’un usage quotidien...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.