Show Less
Restricted access

Les français régionaux dans l’espace francophone

Series:

Marie-Madeleine Bertucci

Les différentes variétés de français observables dans l’espace francophone, dites « français régionaux », dans la terminologie sociolinguistique, sont étudiées dans ce volume par certains des meilleur-e-s spécialistes du sujet, dans une perspective synchronique et à travers un spectre large qui embrasse aussi bien la variation diatopique que la variation sociale. Les chercheur-e-s interrogent le statut linguistique de ces formes endogènes de français et la place qu’elles seraient susceptibles d’occuper dans les politiques linguistiques-éducatives de régions ou d’États traversés par des tensions sociales et ethniques. Ces variétés s’inscrivent dans le paysage plurilingue et pluriculturel de la francophonie du XXIe siècle où la question des langues et des identités en contact est centrale.
Show Summary Details
Restricted access

Variation, Normes, Sociolectes et Parlers Régionaux : L’exemple du Parler Minier du Nord de la France

Extract



0.  Introduction

Dans son rapport sur les langues de la France, Cerquiglini2 distingue entre français national, français régionaux et langues régionales. Les uns et les autres résultent de deux tendances distinctes dès lors qu’il y a langue : tendance aux particularismes, à la différenciation et à l’hybridation ; tendance à l’unification (ce que Saussure appelait « forces d’intercourse » et « esprit de clocher »). L’unification d’une langue résulte de l’action de l’État, de l’École, des médias et des écrivains qui l’utilisent et la renforcent. Cette unification ne saurait cependant empêcher les particularismes nourris d’histoires, de vies et de contacts, particularismes régionaux, sociaux ou générationnels, variantes lexicales, syntaxiques ou de prononciation. Nous sommes ici dans les variétés du français dont se nourrit et s’est nourri le français standard. La troisième distinction concerne les langues régionales, distinguées des variantes régionales. Nous ne sommes a priori plus ici dans une variante d’un parler commun, mais dans une langue distincte, avec un système de régularités différent, une histoire particulière, voire ses propres modes de diffusion qui la particularisent (une littérature orale ou écrite, une tradition d’apprentissage). Cerquiglini, dans ce rapport dénombre 74 langues parlées sur les territoires français. La Délégation générale à la langue française et aux langues de France en reconnait « plus de 75 » en 2012, dont 29 sur le territoire...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.