Show Less
Restricted access

Lieux de vie, lieux de sens

Le couple lieu / identité dans le roman belge contemporain- Rolin-Harpman-Feyder-Lalande-Lamarche-Deltenre

Series:

Judyta Zbierska-Moscicka

Perçue comme un « entre-deux » ou un « carrefour », la Belgique se définit volontiers en termes spatiaux. L’idée d’enracinement lui est chère au même degré que celle d’errance. La littérature thématise cette oscillation entre le dedans et le dehors en recourant à une imagerie complexe, tributaire de la sensibilité de chaque auteur, ainsi que des circonstances historiques et sociales qui le concernent. La période examinée (1960-2012), correspond, dans les représentations romanesques, à un démantèlement progressif de l’objet « maison », processus qui fait écho à des mutations profondes relatives aux phénomènes sociaux liés à l’évolution du sentiment identitaire. L’analyse thématique renouvelée par les apports de la sociologie de l’individu fournit un éclairage nouveau sur les œuvres étudiées.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 3. Le souffle de la belgitude et de la postmodernité

Extract



Cette avancée vers le large que constitue la réussite et la prégnance (jusqu’aux années septante) du néoclassicisme trouvera une modification intéressante à l’heure de la belgitude et de la postmodernité en marche qui ouvriront une brèche dans l’éternelle discussion autour de l’identité littéraire belge, susceptible peut-être d’aplanir la controverse et de l’asseoir dans des terres où les processus communautaires sèment quelques grains prometteurs.

Le dynamisme des années soixante et septante qui conjuguent des facteurs économiques, sociaux et politiques, aussi bien extérieurs qu’intérieurs, apparaît comme un important catalyseur dans l’évolution de la pensée identitaire en Belgique francophone. La décolonisation d’abord qui, loin de produire des effets migratoires aussi importants qu’en France98, ne reste pas sans incidences sur la vie en Belgique et notamment sur le domaine économique. La sécession de la province historique du Congo, le Katanga, un mois après la déclaration de l’indépendance du Congo, le 30 juin 1960, fait vaciller un important secteur de l’économie belge (industrie minière, sidérurgie), vu que 40 % des revenus congolais alimentant la Belgique proviennent de cette région du Congo99. La profonde crise économique qui touche le pays au lendemain des six mois de gloire qu’a duré l’Exposition universelle de 1958, et qui atteint son sommet avec la grande grève du début de 1961, a comme corollaire l’intensification des demandes fédéralistes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.