Show Less
Restricted access

Jonas Ludwig von Heß (1756–1823) et Hambourg

Un engagement politique des Lumières tardives à l’occupation napoléonienne

Series:

David Weber

Journaliste, topographe, auteur d’un récit de voyage, médecin des pauvres puis commandant de la Garde civique hambourgeoise, Jonas Ludwig von Heß est un penseur, mais aussi un acteur socio-culturel. Son parcours éclectique illustre le renouvellement du processus de politisation des Lumières allemandes de 1770 à 1815. Il vise en premier lieu la préservation du patrimoine hambourgeois, puis celle du Saint-Empire dans sa globalité. L’effondrement de ce dernier en 1806 le conduit enfin à adapter son mode de pensée et ses moyens d’action en période d’occupation. Cette étude dévoile au lecteur une stratégie individuelle, résultat de la tension s’opérant entre la réalité et la perception que l’auteur en a. Quelles évolutions identitaires, transferts, interférences et résistances seront alors à l’œuvre ? Replacée dans le contexte hambourgeois et allemand, cette entreprise permet de mieux comprendre la collectivité et la difficulté qu’il y avait alors à penser la paix.

Mit einer ausführlichen Einleitung und einem Resümee in deutscher Sprache.
Show Summary Details
Restricted access

2. Plaidoyer pour l’immédiateté des villes d’Empire et pour le maintien des institutions du Saint-Empire : la relation de voyage L’Allemagne, les Pays-Bas et la France vus à vol d’oiseau (1793-1800)

Extract



Le titre de la relation suggère qu’il s’agit d’un projet visant à promouvoir une solidarité républicaine au niveau européen. Or, si tel a pu être le projet initial, cette relation correspond dans les faits à un voyage entrepris en Allemagne et dont l’enjeu concerne l’avenir des villes d’Empire. Ce décalage permet de supposer que le titre a été choisi dans l’intention d’imiter le style des ouvrages populaires de Wilhelm Ludwig Wekhrlin (1739-1792), Nicolai, Johann Kaspar Riesbeck (1754-1786) ou Johann Pezzl (1756-1823). Si le style et l’utilisation des arguments sont modernes et empruntés à ces auteurs de relations de voyages critiques703, Heß en use dans une intention stratégique qui semble opposée et qui pourrait se rapprocher de celle de voyageurs originaires de villes libres d’Allemagne du Sud, tels que Georg Wilhelm Zapf (1747-1810) ou Johann Ferdinand Gaum (1722-1814).

Sa position se révèle en effet défensive car il use de ce moyen pour défendre les institutions et des coutumes anciennes observées dans les villes d’Empire d’Allemagne du Sud, alors souvent décriées en raison de leur retard dans la diffusion des idées des Lumières. Il use d’arguments communs aux défenseurs des structures du Saint-Empire dans son intégralité en valorisant les particularismes contre l’universalisme. C’est pourquoi l’œuvre que Heß rédige à l’époque de la Révolution française reflète un changement de paradigme permettant de le ranger dans le camp contre-révolutionnaire....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.