Show Less
Restricted access

Jonas Ludwig von Heß (1756–1823) et Hambourg

Un engagement politique des Lumières tardives à l’occupation napoléonienne

Series:

David Weber

Journaliste, topographe, auteur d’un récit de voyage, médecin des pauvres puis commandant de la Garde civique hambourgeoise, Jonas Ludwig von Heß est un penseur, mais aussi un acteur socio-culturel. Son parcours éclectique illustre le renouvellement du processus de politisation des Lumières allemandes de 1770 à 1815. Il vise en premier lieu la préservation du patrimoine hambourgeois, puis celle du Saint-Empire dans sa globalité. L’effondrement de ce dernier en 1806 le conduit enfin à adapter son mode de pensée et ses moyens d’action en période d’occupation. Cette étude dévoile au lecteur une stratégie individuelle, résultat de la tension s’opérant entre la réalité et la perception que l’auteur en a. Quelles évolutions identitaires, transferts, interférences et résistances seront alors à l’œuvre ? Replacée dans le contexte hambourgeois et allemand, cette entreprise permet de mieux comprendre la collectivité et la difficulté qu’il y avait alors à penser la paix.

Mit einer ausführlichen Einleitung und einem Resümee in deutscher Sprache.
Show Summary Details
Restricted access

3.3. Du patriotisme militant au patriotisme par les armes

Extract



Les années 1800-1815 correspondent à l’ultime étape du processus de politisation engagé dans les années 1780 par l’auteur, et donc à une évolution de son engagement civique. En effet, elles marquent le passage de l’engagement politique de l’écrivain recourant à la socialisation et à l’écrit afin d’infléchir les décisions politiques, à une implication relevant de l’engagement pratique comme du combat par les armes. Elle est l’œuvre d’un citoyen, d’un médecin des pauvres et d’un militaire.

Son action au sein de l’Institut général d’assistance nécessite de prendre en compte l’impact des mutations économiques et sociales observées en France et à Hambourg sur le mode de pensée de l’auteur. Craignant le transfert d’idées et de pratiques révolutionnaires aux catégories défavorisées hambourgeoises, il pourrait être amené alors à s’engager pour garantir la cohésion de la société hambourgeoise. L’écart entre riches et pauvres, accentué par la haute conjoncture des années 1790 puis par les années de crise, la présence d’importantes communautés d’immigrés, la baisse de l’intérêt des citoyens pour la politique d’assistance publique, poussent l’auteur à se positionner face aux orientations définies en 1788 afin d’ajuster les pratiques à un environnement en transformation.

← 344 | 345 → L’autre composante de son engagement repose dans un patriotisme allant jusqu’au combat par les armes. Il aurait été motivé par la nécessité de maintenir l’ordre et le droit de propriété, mais...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.