Show Less
Restricted access

Tadeusz Kantor Today

Metamorphoses of Death, Memory and Presence- Translated by Anda MacBride

Series:

Edited By Katarzyna Fazan, Anna R. Burzynska and Marta Brys

This book is a compendium of texts by international authors which reflect on Tadeusz Kantor’s art in a broad range of contexts. The studies include works of prominent art historians, theatrologists and artists. The present revisiting of Kantor’s artistic œuvre reflects a contemporary historiographic approach. The authors place value on individual memory and consider contemporary art outside the traditional boundaries of particular artistic genres. The studies employ the latest strategies for researching theatrical performance as autonomous statements, without a literary anchor. Thanks to this approach, the eschatological and historical issues, crucial to the sphere of reference of Kantor’s Theatre of Death, have acquired a new presence – as art that liberates thinking in the here-and-now.
Show Summary Details
Restricted access

Jean-Pierre Thibaudat – Autour de la photographie de Wielopole

Extract

| 291 →

Autour de la photographie de Wielopole

Jean-Pierre Thibaudat

C’est une photographie qui représente la vue d’un village. Une photo prise un peu à l’écart sans doute au bord d’une route ou un chemin. Le village apparaît au détour d’une courbe derrière les champs et les arbres. Le photographe s’arrête, déploie son appareil et prend la photo. Plus tard, la photographie prendra probablement place dans un album. Plus tard encore, une main, celle de Tadeusz Kantor la saisira, et la choisira.

Cette photographie occupe une place centrale dans l’affiche du spectacle Wielopole, Wielopole et le programme proposé aux spectateurs lors de sa création et de ses tournées (ill. 46). Si je ne regarde pas le reste de l’affiche ou la première page du programme, si je me concentre sur la photographie, si je ne vois qu’elle, si je ne vois donc que la photographie d’un village sans nom, ce village, je le reconnais, c’est le mien. Le village d’un enfant né en Europe au XXe siècle. Le cliché, au premier abord, a été pris à une date indéterminée, dans un lieu non défini, mais à coup sûr, quelque part en Europe. L’Europe étant ici une notion claire et vague à la fois, sujette à discussions, mais une notion précise car identitaire : je suis européen.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.