Show Less
Restricted access

Identités fragmentées

Eléments pour une grammaire de l’identité

Series:

Nicolas Pepin

Cet ouvrage propose une approche praxéologique de l’identité, où celle-ci est conçue comme un phénomène dynamique relevant des processus de catégorisation à l’œuvre dans l’interaction sociale.
A partir d’un corpus d’entretiens biographiques de Français installés en Suisse romande, l’étude focalise les procédés langagiers, et plus particulièrement les ressources lexicales, accentuelles et narratives, qui sont mobilisés par les locuteurs pour activer, négocier et attester certaines de leurs identités.
L’analyse fine et détaillée d’extraits transcrits documente ainsi le travail de catégorisation qui a lieu dans l’interaction et met au jour des procédés récurrents qui permettent de postuler l’existence d’une grammaire de l’identité.
Ce faisant, l’ouvrage offre au public francophone de se familiariser avec l’analyse des catégorisations d’appartenance (membership categorization analysis). Ce courant de recherche, qui s’est développé aux Etats-Unis, en Angleterre, puis en Allemagne à l’articulation de l’ethnométhodologie et de l’analyse conversationnelle, nourrit en effet la présente étude, qui s’inscrit résolument dans le cadre de la linguistique interactionnelle.
Contenu : De l’interaction à l’identité : l’identité-en-interaction – L’entretien biographique comme enquête sur l’identité – Une approche praxéologique de l’identité : l’analyse des catégorisations d’appartenance – Du sujet et de ses identités – Effets de catégorisation : matériel, procédures et enjeux d’une grammaire de l’identité – La variation comme ressource, la recherche des exemplaires et l’attestation des identités – L’accent – Le dispositif d’arrivée comme attestation – Pour une grammaire de l’identité.