Show Less
Restricted access

Le vitrail et les traités du Moyen Âge à nos jours

Actes du XXIII e colloque international du "Corpus Vitrearum</I>- Tours 3-7 juillet 2006

Karine Boulanger and Michel Hérold

De tous temps les artistes ont cherché à transmettre leurs réflexions théoriques et leurs savoir-faire. Les traités en sont la forme la plus aboutie, certainement la plus durable. Si les grands ouvrages de Vitruve, d’Alberti ou de Serlio jalonnent l’histoire des arts, les travaux de moindre portée, manuels pratiques, livres de recettes composent une littérature souvent négligée.
Les historiens du vitrail ont entrepris avec succès l’étude de ces ouvrages. En 2006, le XXIII e colloque international du Corpus Vitrearum a pour la première fois permis de confronter les connaissances, les méthodes et les conclusions des chercheurs.
La prise en compte de l’ensemble des ouvrages que l’on peut désigner par le mot « traité » a permis à elle seule de nombreuses découvertes et en a fait des sources désormais incontournables. Elles se prêtent à des analyses aussi diverses que stimulantes, commentaires historiques et critiques, analyses expérimentales des données techniques etc. Une voie est ainsi ouverte vers une connaissance plus complète du vitrail et vers une évaluation nouvelle de sa place parmi les autres arts.
Contenu : Dany Sandron : Préface – Karine Boulanger/Michel Hérold : Introduction – Virginia C. Raguin: The Reception of Theophilus’s De Diversis Artibus – Brigitte Kurmann-Schwarz : «[…] quicquid discere, intelligere vel excogitare possis artium […]». Le traité De diversis artibus de Théophile, état de la recherche et questions – Frank Martin: Disegno versus pratica. Cennino Cenninis Kapitel über die Glasmalerei im kunsttheoretischen Kontext – Renée K. Burnam: Siena Cathedral’s fenestra rotunda magna: Preliminary Observations about Theory and Practice in Italian Stained Glass Production – Claudine Lautier : L’apport de l’expérimentation du traité d’Antoine de Pise à la connaissance du vitrail médiéval – Lisa Pilosi/Sarah Barack/Mark T. Wypyski: Early acid-etching of stained glass – Isabelle Lecocq/Jean-Pierre Delande : Les traités techniques : formalisation, codification, transmission et actualisation des croyances, des savoirs et savoir-faire ancestraux. L’exemple de Jean d’Outremeuse et du moine de Zagan – Roland Sanfaçon : Le sacré et le vitrail dans les traités du Moyen Âge – Joost Caen/Bert De Munck : Les métiers : entre la qualité des œuvres et l’innovation technologique. Recettes et prescriptions techniques pour la production de vitraux dans les Pays-Bas méridionaux du XVe au XVIIIe siècle – Victor Niet Alcaide : Traités espagnols sur le vitrail. Théorie et pratique (XVIe-XIXe siècles) – Uta Bergmann/Yves Jolidon: Das Reise- und Rezeptbüchlein des Speyrer Glas- und Hinterglasmalers Ulrich Daniel Metzger – Rüdiger Becksmann: Die verschollene Denkschrift des Jean-Adolphe Dannegger oder die verpaßte Chance einer Wiedergeburt der monumentalen Glasmalerei in Straßburg um 1750 – Daniel Parello: Auf der Suche nach der verlorenen Zeit - Wiederbelebungsmythen im Zeitalter nationaler Selbstfindung – Michel Hérold : Les manuels de vitriers et de peintres sur verre (1828-1843), ou la bibliothèque de Bouvard et Pécuchet – Jean-François Luneau : À la recherche des secrets perdus. Les ouvrages du XIXe siècle sur le vitrail – Sarah Brown: Recovering the Past - Thinking about the Future: Writing about Stained Glass in England, c. 1750-c. 1850 – James Bugslag: The Revival and Resurgence of Stained Glass «Treatises» in the 19th Century and their Implications for the Study of Pre-Modern Stained Glass – Silvia Silvestri : Tradition et innovation dans les traités italiens du XIXe siècle.