Show Less
Restricted access

Mémoire et exil

Series:

Peter Kuon and Danièle Sabbah

L’exil, expérience traumatisante de l’arrachement à l’origine, est l’un des grands thèmes de la création littéraire et artistique. Quelle que soit la forme que prend sa représentation, il renvoie toujours à un ailleurs perdu, mais constamment évoqué. C’est ainsi que la mémoire devient le lieu d’existence de l’exilé. Il n’y a d’exil sans un continuel travail de mémoire, sans une activité qui rassemble, reconfigure et cultive les traces. Les contributions du présent volume interrogent, dans un esprit pluridisciplinaire, la fécondité d’une thématique qui présuppose, à contre-courant d’une postmodernité non-référentielle, un lien intrinsèque entre l’expression littéraire et artistique et l’expérience vécue.
Contenu : Gerhard Langer : Le souvenir de l’exil babylonien comme donnée de base de l’identité juive – Gerhard Petersmann : « Non sum ego qui fueram » : la métamorphose d’Ovide dans sa poésie de l’exil – Pascale Auraix-Jonchière : « Les points d’intersection de l’Histoire » : exil et mémoire dans Le Chevalier des Touches de Jules Barbey d’Aurevilly – Simone Bernard-Griffiths : Mémoire et exil dans l’épopée en prose d’Edgar Quinet : Merlin l’enchanteur – Mario Richter : Mémoire et exil dans Le Cygne de Baudelaire – Lydie Pearl : Soutine et les lamentations de l’exil – Peter Kuon : « L’exil ne finissait qu’à la nuit » : Jean Cayrol et les rêves concentrationnaires – Gérard Peylet : La mémoire et la captivité ou l’exil comme défi à l’esprit dans La peau et les os de Georges Hyvernaud – Monika Neuhofer : « Ma patrie c’est le langage » : l’expérience de l’exil dans l’œuvre de Jorge Semprun – Karl Müller : « Il y a un seul monde et je vis toujours en exil » : à propos de quelques aspects de la poétique de Fred Wander – Danièle Sabbah : Toutes les mémoires du monde : Georges Perec et l’exil des autres – Marietta Calderón : La construction discursive d’une expérience galoutique en France chez des Français / Françaises immigrés / immigrées en Israël – Ana-Maria Binet : La mémoire des îles dans l’exil de soi : Des gens heureux parmi les larmes, de l’écrivain açoréen João de Melo – Sandrine Bazile : Jean-Luc Lagarce ou le théâtre de l’enfant prodigue.