Chargement...

Langue et identité dans l’espace digital

de Sabine Bastian (Éditeur de volume) Julia Burkhardt (Éditeur de volume) Elisabeth Burr (Éditeur de volume)
©2014 Comptes-rendus de conférences 193 Pages

Résumé

L’internet et surtout le WWW favorisent non seulement la coexistence de langues (nationales, régionales, créoles) et de dialectes, mais également leur pérennisation et leur réanimation ou bien leur mise en écriture. En outre, il existe de plus en plus de communautés linguistiques qui emploient les possibilités offertes par les nouvelles technologies pour se présenter à l’échelle mondiale avec leur langue, leur civilisation et leur patrimoine culturel. Ce volume réunit des contributions concernant la (R)Évolution des Médias présentées par des représentant(e)s de différents pays et régions – francophones et germanophones – d’Europe, d’Asie, d’Afrique du Nord et centrale. Ils traitent des sujets actuels accentuant les relations entre Langue, Identité et Espace(s), notamment dans les espaces digitaux.

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • À propos de l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Table des matières
  • Introduction
  • Approches de la notiond’identitéplurilingue
  • 1 Introduction
  • 2 La notion d’identité : quelques jalons
  • 2.1 L’opposition fondatrice
  • 2.2 La conception postmoderne ou hypermoderne. Pesanteur du contexte socioéconomique et identités incertaines
  • 2.3 Les cultural studies : les questionnements identitaires, outils d’analyse des rapports de domination dans la société contemporaine, la question des minorités linguistiques et culturelles
  • 3 L’identité plurilingue : une « boîte à outils » ?
  • 3.1 Contextualité, hétérogénéité, instabilité de l’identité plurilingue
  • 3.2 Alternance codique et pluriconstruction du sens
  • 3.3 Stratégies identitaires plurilingues et communautés linguistiques
  • 4 Conclusion
  • 5 Bibliographie
  • Langues et cultures issues de l’immigration : l’exemple du FCC utilisé dans internet
  • 1 Introduction
  • 2 Corpus 1 : exemples d’emplois de mots et expressions de FCC utilisés dans internet
  • 3 Corpus 2 : exemples d’emplois dans internet de mots et expressions de FCC empruntés aux parlers de l’immigration
  • 4 Conclusion
  • 5 Bibliographie
  • Facebook : Une source de corpus sociolinguistique ?
  • 1 Introduction
  • 2 Les réseaux sociaux et l’exemple de facebook
  • 2.1 Importance de facebook
  • 2.2 Facebook : Caractéristiques et fonctions
  • 2.3 Facebook comme corpus linguistique
  • 3 Analyses linguistiques
  • 3.1 Classification des exemples
  • 3.2 Résultats
  • 3.2.1 Oralité conceptionnelle
  • 3.2.2 Ortograffonétik
  • 3.2.3 Dialectes
  • 3.2.4 FCC, argot, verlan
  • 3.2.5 Néologie par formation des mots
  • 3.2.6 Néologie d’émergence « web »
  • 3.2.7 Eléments de langues étrangères
  • 3.2.8 Inflectifs et phénomènes paralinguistiques
  • 3.2.9 Ponctuation et émoticons
  • 4 Identités
  • 5 Conclusion
  • 6 Bibliographie
  • Au marché des commentaires
  • 1 Introduction
  • 2 Considérations théoriques et méthodologiques
  • 2.1 Le parler jeune
  • 2.2 Définition et histoire de la blogosphère
  • 2.3 La plateforme Skyrock
  • 2.4 Le corpus
  • 3 Analyse
  • 3.1 Les commentaires
  • 3.1.1 Commentaires reliés au post
  • 3.1.2 Méta-commentaires
  • 3.2 La fonction „je kiffe“
  • 3.3 Les évaluations : + 5
  • 3.4 Trouver des amis / devenir amis
  • 4 Discussion
  • 5 Conclusion
  • 6 Bibliographie
  • Le provençal dans les médias
  • 1 Introduction
  • 2 Les langues régionales et la langue d’oc
  • 2.1 La situation de la langue d’oc
  • 2.2 L’évolution de la langue d’oc
  • 3 Les médias « classiques »
  • 3.1 La télévision
  • 3.2 La radio
  • 3.3 La presse locale et régionale
  • 4 Le provençal sur les sites internet
  • 4.1 Le provençal sur les sites ayant trait au tourisme
  • 4.2 Le provençal sur les sites traitant de l’art et de la musique
  • 4.3 Le provençal sur les sites ayant trait à l’enseignement
  • 4.4 Les forums en provençal sur les sites internet
  • 5 Conclusion
  • 6 Bibliographie
  • De la politesse au francanglais à travers des espaces communautaires électroniques : quels processus de production de « langues » ?
  • 1 Introduction
  • 2 La politesse : relation fondée sur le happy end ? Des séquencesd’ouverture / fermeture d’interactions
  • 3 Être poli : pourquoi ?
  • 3.1 La politesse comme relation à autrui
  • 3.2 Etre poli pour produire le francanglais
  • 4 Le francanglais comme constructions épilinguistiques
  • 4.1 Un chantier : sortir le francanglais de la marginalité
  • 4.2 Définir des frontières par rapport à d’autres langues
  • 5 Le figement de langues comme stratégie de légitimation linguistique
  • 5.1 Le système verbal
  • 5.2 Le système graphique
  • 6 Glottogénèse et interprétation des pratiques sociolinguistiques
  • 7 Conclusion
  • 8 Bibliographie
  • La présence médiatique et l’identification du comportement argumentatif des vietnamiens
  • 1 Introduction
  • 2 Le cadre théorique
  • 2.1 Argumentation et situation d’argumentation
  • 2.2 Autorité dans l’interaction
  • 3 Analyse de cas
  • 3.1 Situation de communication
  • 3.2 Analyse de l’interaction
  • 4 Conclusion
  • 5 Bibliographie
  • Annexe
  • Le Français et l’Algérien dans la communication orale et écritesur les Medias
  • 1 Introduction
  • 2 La Télévision
  • 3 Internet
  • 4 Conclusion
  • 5 Bibliographie
  • Contacts de langue :île « flottante » ou « feuilleté » ?
  • 1 Introduction
  • 2 Transcription « flottante » et « osmoticité »
  • 3 Les corpus Valirun et la méthodologie comparative
  • 3.1 Présentation des corpus Valirun
  • 3.2 Corpus et sociolinguistique
  • 4 Méthodologie et illustrations
  • 4.1 La méthodologie comparative
  • 4.2 Exemplifications : graphies et syntaxe
  • 5 Notions et concepts connexes : interlecte, circulation interlinguistique et feuilletage
  • 6 Bibliographie
  • Series Index

| 7 →

Introduction – Einführung

Suite au Congrès des Francoromanistes Allemands qui a été organisé en 2012 par l’Université de Leipzig avec pour thème „(R)Évolution des Médias“ la section, dirigée par les éditrices du présent volume a réuni une série de conférences à propos de „Langue et Identité dans l’espace Digital“, ceci en prenant pour point de départ les réflexions suivantes:

L’invention de l’imprimerie et celle de l’internet sont souvent comparées l’une à l’autre parce qu’elles représentent toutes les deux une révolution au cœur des médias. Cependant, si on les regarde plus en détail, on se rend compte que leurs effets sur les langues et les communautés linguistiques sont complètement différents. Alors que la diffusion de l’imprimerie impliquait la sélection d’une variété au détriment des autres et la standardisation de cette variété choisie (cf. Geoffroy Tory), l’internet et surtout le WWW favorisent non seulement la coexistence de langues (nationales, régionales, créoles) et de dialectes, mais également leur pérennisation et leur réanimation (cf. par exemple le métis) ou bien leur mise en écriture (cf. le nouchi). En outre, il existe de plus en plus de communautés linguistiques (plus petites) qui emploient les possibilités offertes par les nouvelles technologies pour se présenter à l’échelle mondiale avec leur langue, leur civilisation et leur patrimoine culturel. Ces nouvelles technologies ouvrent également de nouveaux chemins pour les groupes défavorisés et marginaux au niveau de la politique, de l’économie ou du social. Désormais, ils peuvent non seulement exiger que leur langue soit reconnue et remarquée, mais ils ont également la possibilité de se présenter sur les sites WWW ou sur un portail web. Un phénomène intéressant est l’utilisation de dialectes, d’argots, de sabirs et de langues imitatives comme moyen de communication pour les chats ou les forums sur internet. L’objectif de la section était de réunir les personnes qui s’intéressent à ces phénomènes et de faire une sorte d’état des lieux. ← 7 | 8 →

Nous sommes particulièrement heureuses de pouvoir présenter aujourd’hui un choix représentatif des contributions. Les auteurs et auteures ont optés pour une rédaction de leurs articles en langue française. Pour faciliter l’accès à ceux et celles de nos lecteurs et lectrices, qui n’ont pas encore atteint un niveau avancé dans cette langue, nous avons décidé non seulement de faire précéder chaque article d’un résumé en anglais, mais aussi de les présenter dès l’introduction également en langue allemande, autre langue officielle du colloque avec le français. Passons donc à la présentation de notre volume :

Den Reigen der neun Beiträge in diesem Band, der wichtige Ergebnisse der Tagung „[R]Evolution der Medien
“ und speziell der Sektion „Sprache und Identität im digitalen Raum“ (Leipzig 2012) für ein breiteres Publikum zur Diskussion stellen soll, eröffnet der Text „Approches de la notion d’identité plurilingue“ (Annäherungen an den Begriff der plurilingualen Identität) von Marie-Madeleine Bertucci. Die Autorin lehrt und forscht seit Jahren an der renommierten Universität von Cergy-Pontoise (Frankreich) und hat sich national wie international große Verdienste als Wissenschaftlerinauf dem Gebiet dersoziolinguistischen Identitätsforschung, insbesondere bei Jugendlichen mit Migrationshintergrund, erworben. Der Beitrag von Bertucci kann daher auch als eine Art Einführung und zugleich als Beitrag zur theoretischen Grundlegung unseres Themas verstanden werden. Fragen wie jene nach der Identitätssuche in einer globalisierten, multilingualen Welt, die im Zentrum der Reflexionen von Bertucci stehen, werden in weiteren, zumeist empirisch orientierten Analysen des vorliegenden Bandes wieder aufgegriffen.

Der Schwerpunkt im Beitrag von Marie-Madeleine Bertucci ergibt sich aus einem ihrer zentralen Arbeitsfelder, dem der plurilingualen Identitäten, wie sie beispielsweise in den Varietäten der Bewohner von„sensiblen“, durch Marginalisierung stigmatisierten Wohnvierteln der europäischen Großstädte anzutreffen sind; ähnlich allerdings auch im frankophonen Afrika, im Maghreb oder anderen Teilen ← 8 | 9 → der Welt. Eines der Probleme bei der Datenerhebung liegt darin, dass diese Identitäten für die Soziolinguistik nicht immer leicht zu beobachten und zu erfassen sind. Identität hat in diesem Kontext viel mit Bewertung durch die Sprecher selbst und deren Legitimitätsverständnis zu tun. Bertucci kommt zu der Erkenntnis, dass eine Sprachgemeinschaft (wie die frankophone) heute weniger von territorialen Faktoren als von der Bildung von Netzwerken und dem dort stattfindenden Austausch abhängt. Eine Sprachgemeinschaft sollte daher zuvorderst als ein espace social (sozialer Raum) gesehen werden, der durch sprachliche Ressourcen, aber auch durch gemeinsame Weltsichten und Wertesysteme, die durch endogene Normen vermittelt werden, bestimmt wird.

Der Beitrag eines weiteren führenden französischen Soziolinguisten, Jean-Pierre Goudaillier (Université Paris-Descartes; Faculté des Sciences Humaines et Sociales- Sorbonne) setzt quasi die Überlegungen von Bertucci fort und auf seine Weise unter Nutzung authentischen Sprachmaterials um, wobeier sich erneut als vorzüglicher Kenner des Français Contemporain des Cités (FCC) erweist. Goudaillier hat diesem Thema nicht nur sein einzigartiges, linguistisch-fundiertes Wörterbuch „Comment tu tchatches“ (Paris : Maisonneuve & Larose 2001) gewidmet, sondern seither beständig an dessen Vervollkommnung gearbeitet. Das Thema des Sammelbandes und der glückliche Umstand des Zusammentreffens seines Beitrags mit dem von Bertucci waren für ihn Herausforderung für sein Nachdenken über „Langues et cultures issues de l’immigration : l’exemple du FCC utilisé dans internet“ (Sprachen und Kulturen als Folge von Immigration: das Beispiel des FCC und seine Nutzung im Internet). An sehr anschaulichen und in bewährter Weise wissenschaftlich analysierten Beispielen weist Goudaillier nach, dass das Internet in seinen unterschiedlichen Existenzformen wie Webseiten, Foren, Chaträumen, oder Blogs zu einer reichen Quelle und zugleich zu einem Verbreitungsmedium von FCC-Lexik geworden ist. Damit hat es inzwischen ähnliche Bedeutung wie die bereits besser ← 9 | 10 → untersuchten Rap-Songs, manche Gegenwarts-Romane, modernes Kino oder Comics erlangt.

Résumé des informations

Pages
193
Année
2014
ISBN (PDF)
9783653044416
ISBN (ePUB)
9783653982060
ISBN (MOBI)
9783653982053
ISBN (Relié)
9783631654033
DOI
10.3726/978-3-653-04441-6
Langue
Français
Date de parution
2014 (Août)
Mots clés
Frankophonie Lexik Internet Jugendsprachen
Published
Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien, 2014. 193 p.

Notes biographiques

Sabine Bastian (Éditeur de volume) Julia Burkhardt (Éditeur de volume) Elisabeth Burr (Éditeur de volume)

Sabine Bastian est professeure des universités en traductologie (cultures francophones) à l’Institut de linguistique appliquée et de traductologie de l’Université de Leipzig (Allemagne). Elisabeth Burr est professeure des universités de linguistique française, francophone et italienne à l’Institut des langues romanes de l’Université de Leipzig. Julia Burkhardt est collaboratrice scientifique à l’Institut de langues romanes de l’Université de Leipzig.

Précédent

Titre: Langue et identité dans l’espace digital