Chargement...

Éducation et formation en contexte plurilingue maghrébin

Problématiques entre didactique et politique linguistique éducative

de Kaouthar Ben Abdallah (Éditeur de volume) Mohamed Embarki (Éditeur de volume)
Comptes-rendus de conférences 160 Pages

Résumé

L’objectif de la recherche rapportée par cet ouvrage est de décrire de manière approfondie les modèles d’enseignement maghrébin à travers des situations observées, en visant à élargir le panorama des connaissances actuelles sur les dispositifs et approches multilingues, dans les institutions d’enseignement de la région en tenant compte des spécificités de chacun des trois pays (Algérie, Maroc, Tunisie).
L’ouvrage part de l’analyse d’études récentes de chercheurs experts de cet espace et propose de revisiter le contexte politique et culturel ainsi que la nature du multilinguisme dans la société maghrébine. Ces éléments de réflexion théoriques et méthodologiques permettent de renouveler la discussion et par la même un approfondissement concret de la connaissance des impacts didactiques et pédagogiques du plurilinguisme scolaire dans l’ancrage régional. La visée repose sur l’hypothèse que cette pluralité linguistique peut devenir le moteur de la croissance et de l’essor d’un capital plurilingue de l’élève et non un vecteur supplémentaire de son échec scolaire devenu une préoccupation majeure au Maghreb. Les contributeurs montrent comment la prise en compte du bi-plurilinguisme et bi-pluriculturalisme des élèves, combinée à une formation adaptée des enseignants, peut devenir un facteur majeur pour une nouvelle École de la réussite. Les observations et les analyses apportent également des conseils aux décideurs politiques pour la mise en œuvre d’actions réfléchies adaptées, avec les moyens humains et matériels nécessaires pour accompagner cette nouvelle École.

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • À propos de l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Sommaire
  • Table des acronymes
  • Préface
  • Préambule. L’éducation et la formation en contexte plurilingue maghrébin : quels enjeux et quels repères pour l’action ?
  • 1. Pour une véritable éducation plurilingue au Maghreb : Jusqu’à quand les langues premières resteront-elles exclues de l’institution scolaire ?
  • 1.1 L’éducation plurilingue
  • 1.2 L’hypothèse de l’interdépendance des langues
  • 1.3 L’approche translinguistique
  • 1.4 La situation des langues premières au Maghreb
  • 1.5 Les fondements de la glottopolitique maghrébine
  • 1.5.1 Glottopolitique et aménagement linguistique
  • 1.5.2 Quelles retombées de la glottopolitique maghrébine sur l’enseignement des langues premières ?
  • 2. Les facteurs d’inefficacité du système éducatif tunisien : focus sur le primaire
  • 2.1 Le concept d’efficacité institutionnelle
  • 2.1.1 De l’efficacité …
  • 2.1.2 … à l’efficacité institutionnelle
  • 2.1.3 Efficacité interne
  • 2.1.4 Efficacité externe
  • 2.1.5 L’équité
  • 2.1.6 L’efficience
  • 2.1.7 La qualité
  • 2.2 La Tunisie et son système éducatif
  • 2.2.1 Des langues et un système éducatif
  • 2.2.2 Le système éducatif et son organisation
  • 2.2.3 Les efficacités des systèmes éducatifs
  • 2.2.4 L’efficacité interne du système éducatif tunisien
  • 2.2.5 Les Évaluations PISA
  • 2.2.6 Le taux de réussite au Baccalauréat
  • 2.3 L’efficacité externe du système éducatif tunisien
  • 2.3.1 L’équité du système éducatif tunisien
  • 2.3.2 L’efficience
  • 2.3.3 La qualité
  • 3. L’éducation non formelle : un modèle pour l’école Marocaine ?
  • 3.1 L’école en crise
  • 3.2 Les réformes de l’école au Maroc
  • 3.3 L’abandon scolaire
  • 3.3.1 Les causes de l’abandon
  • 3.3.2 Profil des décrocheurs
  • 3.4 Les solutions
  • 3.5 Éducation formelle – éducation non formelle
  • 3.6 L’Éducation non formelle au Maroc
  • 3.6.1 L’école
  • 3.6.2 Le public
  • 3.6.3 Les familles
  • 3.6.4 Les contenus et le volume horaire
  • 3.6.5 L’approche pédagogique
  • 3.6.6 L’animateur
  • 3.7 Bilan de l’éducation non formelle
  • 3.8 Les contraintes
  • 4. La formation des enseignants de Français en Algérie. Enjeux de professionnalisation et modalités de dispositifs mis en place
  • 4.1 Résultats des travaux
  • 4.2 La formation continue des enseignants de français en Algérie
  • 4.2.1 La formation initiale des enseignants
  • 4.2.2 La formation continue des enseignants
  • 4.3 Réforme du système éducatif et projet FSP Algérie
  • 4.4 Formation spécialisée des inspecteurs de français algériens
  • 5. (En)jeu(x) et défis des politiques linguistiques et éducatives au Maroc
  • 5.1 Langue et culture amazighes : une réhabilitation à l’épreuve
  • 5.2 Le statut (ambigu) du français : un hiatus à combler
  • 6. L’éducation au Maghreb comme vecteur du développement : entre contraintes locales et défis à relever
  • 6.1 État des lieux
  • 6.1.1 Données démographiques et macroéconomiques
  • 6.1.2 L’indice du développement de l’Éducation
  • 6.1.3 L’accès à l’éducation
  • 6.1.4 Qualité de l’éducation
  • 6.2 Les inégalités
  • 6.3 Situation actuelle et perspectives d’avenir
  • 6.3.1 L’accès à l’École
  • 6.3.2 Les besoins en encadrement
  • 6.3.3 L’équité
  • 6.3.4 La qualité
  • 7. Quelles perspectives autour de l’éducation et la formation en contexte plurilingue ?
  • 7.1 Vers une remise en question des modèles d’enseignement-apprentissage au Maghreb ?
  • 7.2 Quelle prise en compte des langues premières ?
  • 7.3 Quelles perspectives et quel prolongement pour l’action ?
  • Références bibliographiques
  • Contributeurs et résumés
  • Titres de la collection

←12 | 13→

Préface

Jean-Pierre Cuq1

« Travaillez, prenez de la peine, c’est le fonds qui manque le moins… ». Y a-t-il en didactique un champ plus labouré depuis un demi-siècle que celui de l’enseignement des langues au Maghreb ? Si on en croit les rapports, les analyses et les constats que chacun peut faire sur le terrain, la récolte parait pourtant se faire attendre.

Ce n’est pas par manque de bras, ou plutôt devrais-je dire de cerveaux. Car les auteurs qui contribuent à cet ouvrage sont parmi les plus éminents spécialistes des questions relatives à l’éducation aux langues au Maghreb. Mais qui les lira, qui écoutera leur voix qui parle pour l’avenir des jeunes magrébins ? Clémenceau disait, parait-il, que la guerre est chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires. L’éducation aux langues serait-elle un sujet trop sérieux pour être confié à des linguistes, à des didacticiens, à des femmes et des hommes qui connaissent ces questions sur le bout du doigt et, à vrai dire… dans le fond du cœur ?

C’est que le sujet est sensible. Il déborde de loin les bancs des écoles et les amphithéâtres des facultés. Il touche à la définition même de l’identité et de l’avenir de sociétés entières. À ce titre, il est normal que chacun ait un avis et puisse l’exprimer, mais comme en toute chose, certains avis sont plus argumentés que d’autres et devraient donc avoir plus de poids. C’est donc une sorte de participation actualisée à un débat de société toujours ouvert que propose ce livre. Mais c’est une participation éclairée et qui devrait donc être éclairante.

Parler du contexte magrébin, est en quelque sorte faire le pari d’une certaine unicité. Cette parenté non écrite, cette sorte de cousinage dans lequel se reconnaissent tous les Magrébins, est faite de présupposés ←13 | 14→culturels partagés, du poids d’une religion prédominante, d’une histoire comparable, d’une langue écrite commune.

Résumé des informations

Pages
160
ISBN (PDF)
9782807615687
ISBN (ePUB)
9782807615694
ISBN (MOBI)
9782807615700
ISBN (Broché)
9782807615670
Langue
Français
Date de parution
2020 (Août)
Published
Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Warszawa, Wien, 2020. 160 p., 12 ill. n/b, 8 tabl.

Notes biographiques

Kaouthar Ben Abdallah (Éditeur de volume) Mohamed Embarki (Éditeur de volume)

Kaouthar BEN ABDALLAH est Maître de conférences en sciences du langage à l’Université de Franche-Comté. Ses activités portent sur les problématiques liées à l’appropriation des langues secondes et au bilinguisme en contexte scolaire, notamment des EANA (Elèves Allophones Nouvellement Arrivés). Actuellement, elle poursuit ses travaux sur les modèles d’enseignement bilingues et les questions de politiques linguistiques et éducatives au Maghreb et en France. Mohamed EMBARKI est Professeur en sciences du langage à l’Université de Franche-Comté. Ses travaux portent sur les aspects phonétiques et phonologiques de l’arabe moderne et dialectal, ainsi que sur la diffusion du français et de son enseignement dans l’espace arabophone.

Précédent

Titre: Éducation et formation en contexte plurilingue maghrébin