Chargement...

Du plurilinguisme à l’école

Vers une gestion coordonnée des langues en contextes éducatifs sensibles

de Lambert Félix Prudent (Éditeur de volume) Frédéric Tupin (Éditeur de volume) Sylvie Wharton (Éditeur de volume)
Comptes-rendus de conférences VIII, 483 Pages
Série: Transversales, Volume 12

Résumé

Instaurée par une conception homogène de la nation, l’école est trop souvent adepte de la langue unique et magistrale et le plurilinguisme y trouve rarement une place légitime. Dans de nombreux pays toutefois, plusieurs langues se côtoient et s’entrechoquent, jusque dans la salle de classe. Ces territoires qui, de fait, embrassent des normes plurielles, fondent alors des contextes éducatifs sensibles, car les élèves n’y comprennent pas toujours la langue du maître. Or le monde est en train de découvrir et de légitimer la multiplicité de ses langues. Poser que la diversité linguistique dans la salle de classe ne doit plus être un facteur d’échec est urgent. Enseigner en admettant la grammaire et les mots de l’autre est une nécessité.
En février 2004, une vingtaine de chercheurs spécialistes des îles de l’Océan Indien, des Antilles et de la Guyane, mais aussi d’Europe et d’Amérique, se sont retrouvés à l’Université de La Réunion pour envisager comment gérer le plurilinguisme à l’école. La présente publication rend compte de l’originalité de leurs travaux sur les politiques linguistiques et les démarches éducatives que ces situations requièrent, dans l’attention la plus pointilleuse aux enjeux du présent.

Résumé des informations

Pages
VIII, 483
ISBN (Broché)
9783039108138
Langue
Français
mots-clé
Echec Démarche éducative Diversité linguistique
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2005. VIII, 483 p., nombr. ill.

Notes biographiques

Lambert Félix Prudent (Éditeur de volume) Frédéric Tupin (Éditeur de volume) Sylvie Wharton (Éditeur de volume)

Les responsables de la publication : Lambert Félix Prudent est Professeur en Sciences du langage à l’université de La Réunion. Il étudie principalement les langues créoles, leur genèse et leur développement en liaison avec les langues standards qu’elles côtoient. Frédéric Tupin est Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de La Réunion. Ses travaux sont consacrés à la sociologie des pratiques enseignantes et à la sociologie des langues en situation d’enseignement-apprentissage. Sylvie Wharton est Maître de conférences en Sciences du langage à l’IUFM de La Réunion. Ses recherches s’inscrivent dans le domaine de la sociolinguistique scolaire. Tous trois sont membres du L.C.F. (Laboratoire de recherche sur les langues, les textes et les communications dans les espaces Créolophones et Francophones) UMR 8143 du CNRS.

Précédent

Titre: Du plurilinguisme à l’école