Chargement...

Jeux de voix

Enonciation, intertextualité et intentionnalité dans la littérature antique

de Danielle van Mal-Maeder (Éditeur de volume) Alexandre Burnier (Éditeur de volume) Loreto Nuñez (Éditeur de volume)
Collections XVIII, 406 Pages
Série: ECHO, Volume 8

Résumé

Pourquoi et comment un auteur fait-il entendre sa voix dans son œuvre ou s’y met-il en scène ? Quelles sont ces voix qui disent « je » et qui discourent face à un « tu » ? Reflètent-elles la personnalité de l’auteur et son individualité ou s’inscrivent-elles en écho dans une tradition littéraire ? Qui sont les destinataires et les interlocuteurs de ces dialogues de papier ? Quelle est l’influence du contexte dans cette construction littéraire ? Telles sont, parmi d’autres, les questions soulevées dans ce volume qui rassemble les actes d’un colloque international organisé à l’Université de Lausanne en mai 2006. Centrées sur les questions de la communication du discours et de sa réception, dix-huit études examinent des textes grecs et latins appartenant à des genres variés et issus d’époques différentes pour confronter les concepts de littérarité et d’esthétique avec ceux d’historicité et de sincérité et pour affronter finalement la question de l’intentionnalité.

Résumé des informations

Pages
XVIII, 406
ISBN (Broché)
9783039117666
Langue
Français
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2009. XVIII, 406 p., 4 tabl. et graph.

Notes biographiques

Danielle van Mal-Maeder (Éditeur de volume) Alexandre Burnier (Éditeur de volume) Loreto Nuñez (Éditeur de volume)

Les responsables de la publication : Danielle van Mal-Maeder est professeur de langue et littérature latines à l’Université de Lausanne. Ses recherches portent principalement sur le roman grec et latin et la rhétorique antique, domaines dans lesquels elle a publié plusieurs ouvrages et articles. Alexandre Burnier a fait des études de philologie classique à l’Université de Lausanne. Depuis 2003, il est assistant dans cette même Université et prépare dans le cadre d’un projet FNS dirigé par D. van Mal-Maeder une thèse de doctorat consacrée à la rhétorique de l’énonciation chez Ausone, Claudien et Paulin de Nole. Loreto Núñez est actuellement membre de l’Institut Suisse de Rome où elle rédige une thèse sur les récits enchâssés dans le roman antique. Précédemment, elle a travaillé comme assistante de latin à l’Université de Lausanne et passé un semestre de recherche au « Center for Research in Ancient Narrative » (Kyknos) de l’Université de Swansea, Wales.

Précédent

Titre: Jeux de voix