Show Less
Restricted access

À l'écoute des poèmes : enseigner des lectures créatives

Series:

Edited By Nathalie Brillant Rannou, Christine Boutevin and Gersende Plissonneau

Depuis le colloque de Marseille « Enseignement & Poésie » en 1993, l’écoute des poèmes, les façons de les considérer, de les lire et de les étudier, ont donné lieu à de nombreuses expérimentations et à l’émergence de réflexions critiques quant à leur didactisation. L’édition poétique contemporaine, l’action culturelle, les pratiques pédagogiques ainsi que la réflexion des enseignants et des chercheurs dans toute la francophonie ont suffisamment cheminé pour qu’une mutualisation des travaux en cours s’impose.

Or l’enjeu de la recherche universitaire tient moins à la récapitulation de « bonnes pratiques enseignantes » qu’à l’analyse des phénomènes de réception des poèmes, des protocoles créatifs et des conditions qui en permettent l’accès aujourd’hui. L’oralisation poétique revisitée, tout particulièrement, engage des expériences de lecture à la fois sensibles, émancipatrices et réflexives.

Le présent volume rassemble des contributions d’origines géographiques et méthodologiques diverses, consacrées à la réception et à l’enseignement de la poésie de la maternelle à l’université. L’objectif des auteurs, en tant que poètes, chercheurs, enseignants, est de contribuer à la formation de lecteurs créatifs et disponibles à l’évènement de lecture des poèmes.

Show Summary Details
Restricted access

Horizons (Nathalie Brillant Rannou)

Extract

← 254 | 255 →

Horizons

Nathalie BRILLANT RANNOU

EA 3206 CELLAM Université Rennes 2

De cette quinzaine de contributions à la réflexion sur l’enseignement des lectures créatives de poèmes, que pouvons-nous retenir ? À travers la diversité des niveaux scolaires, des lieux observés, des dispositifs didactiques et des méthodologies empruntées, quelles problématiques ne manqueront pas de stimuler de prochains travaux ?

Au terme de la lecture de l’ouvrage, on constate que certaines notions sont sollicitées à plusieurs reprises : un ensemble de cinq d’entre elles permet d’organiser un bilan temporaire de ce travail collectif.

1.  Contemporain

Le premier constat touche à l’indéniable ouverture des corpus enseignables aux productions poétiques contemporaines. Nous ne prétendons pas que les poètes d’aujourd’hui ont intégré les classes, loin s’en faut, mais diverses expérimentations témoignent du fait que rien ne devrait s’y opposer, une fois la formation et la confiance des enseignants assurées. En effet, la poésie elle-même très variée offre des « prises » multiples, la référentialité et la contextualisation n’étant déterminantes que pour certaines catégories interprétatives. La dimension rhétorique et les contraintes formelles s’estompent. Annie Rouxel et Stéphanie Lemarchand constatent que ce sont les poèmes réglés ou conformes aux modèles scolaires qui appellent des remarques formelles. Il est pourtant possible, y compris pour un lecteur aux compétences modestes,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.