Show Less
Restricted access

Henri Wallon (1879–1962) : action pensée, pensée de l'action

Itinéraires croisés : politique, philosophique, psychologique

Serge Netchine and Gaby Netchine-Grynberg

Henri Wallon (1879–1962), éminent psychologue de l’enfant, fut aussi, à partir des années 1900, un acteur de la vie intellectuelle et politique française. Cet ouvrage parcourt les grands thèmes de ses recherches sur les enfants souffrant ou non de pathologies mentales, en les articulant à ses engagements de citoyen et à ses positionnements intellectuels. Sont envisagées, au regard du contexte politique et culturel, les prises de position et les actions effectuées par Henri Wallon au cours d’une période historique qui fut riche en événements et en retournements. De plus, cette recherche illustre la détermination d’une doctrine philosophique intégrant le résultat des controverses entre courants spiritualistes et matérialistes apparues tout au long des XIXe et XXe siècles ainsi que l’élaboration d’une démarche scientifique sur le développement psychologique qui intègre des enjeux pratiques et sociétaux.

Ce livre met finalement en lumière ce qui, du parcours d’Henri Wallon, mérite d’être souligné et d’intervenir dans les problèmes contemporains.

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion

Extract



L’on ne saurait mieux définir lapidairement l’apport de Wallon qu’en détournant sur son nom la formule d’Étienne Balibar adressée, quant à elle, au philosophe J. Desanti : « Cette insistance simultanée sur la corporéité, le côté « charnel » de la pensée, et sur la fonction déterminante du symbolique […] est caractéristique de la philosophie de Desanti » (2004). C’est bien en effet par cette double et apparemment hétérogène assignation que l’œuvre de Wallon peut être sommairement résumée : l’une de ses entrées étant d’élargir la connaissance et l’action sur le monde, en deçà de la stricte rationalité de la pensée abstraite et scientifique, aux inscriptions corporelles et aux contacts émotionnels et affectifs, l’autre entrée donnant à cette même rationalité l’assise des instruments de symbolisation et de l’espace virtuel où ils se déploient. Le point de convergence, l’unification de ces deux directions, se trouve dans une préoccupation centrale, qui est de se dégager d’une aspiration désincarnée qui était celle du spiritualisme régnant au début du XXe siècle, pour aboutir à une doctrine participant à une entreprise de transformation de la société et des rapports humains : d’où des engagements politiques qui, issus de la grande tradition d’humanisme utopique forgée au XIXe siècle, ont rencontré et tenté d’assumer les dures réalités du siècle suivant. La focalisation sur l’enfance a permis de faire converger le dessein d’agir...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.