Show Less
Restricted access

Recherche et traduction

Une vision engagée de la traduction

Series:

Edited By Florence Xiangyun Zhang and Keling Wei

Dans le domaine des sciences humaines, un grand nombre de traductions sont réalisées par des chercheurs spécialisés, soit par nécessité, soit par intérêt. Mais ces travaux de traduction sont souvent effectués d’une manière « automatique », sans que des considérations systématiques soient menées sur les liens complexes et problématiques qu’entretiennent l’acte de la traduction et celui de la recherche. Lors du colloque international qui s’est tenu à l’Université Renmin de Chine (Beijing, 2015) et portant le même titre que le présent ouvrage, les participants ont souhaité se concentrer sur ces questions jusqu’alors négligées.

Ce volume réunit des articles qui étudient la vision critique du chercheur sur la traduction. Qu’elles traitent de textes anciens ou récents, théoriques ou littéraires, quelle que soit la langue étudiée, les contributions tentent de porter un regard attentif sur ces rapports profonds, inhérents, mais peu visibles, entre la recherche et la traduction. Mettant en lumière certains traits caractéristiques de la recherche, les articles soulignent le travail de questionnement, de remise en cause, de prise de risque, de critique, d’innovation et de transmission effectué consciencieusement par le traducteur.

Show Summary Details
Restricted access

Trouble dans le texte. Traduction et innovation conceptuelle (Antoine Cazé)

Extract

Trouble dans le texte

Traduction et innovation conceptuelle

Antoine Cazé

Université Paris Diderot

Abstract : How can the innovative dimension of concepts in human and social sciences be translated ? By looking closely at Judith Butler’s revision of the concept of gender, in her book Gender Trouble, as an “interpellation of the subject” in language, and by confronting it to its translation into French by the word genre, we propose that translational innovation should not so much consist in inventing lexical items expressing concepts as such, but rather should seek to suggest, more laterally, how concepts contribute to troubling predetermined lines of thought.

Mots clés : French Theory, Gender Trouble, Judith Butler, genre, innovation conceptuelle

L’impossible rapatriement de la « French Theory »

C’est désormais un phénomène bien connu, la French Theory n’existe qu’en anglo-américain, au point que ce groupe nominal dont l’anglais rend le sémantisme contradictoire fait partie de ces noyaux irréductibles qui « résistent encore et toujours » à la traduction. L’allusion au petit village gaulois d’Uderzo et Goscinny est ici parfaitement volontaire, car cette résistance n’a en fait lieu qu’en français, ne saurait avoir lieu que dans cette langue. Dans son ouvrage de référence sur cette French Theory qui depuis plus de quatre décennies anime autant les campus que les scènes artistiques alternatives outre-Atlantique – voire les contre-allées du pouvoir politique ou les arrière-salles des conseils...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.