Show Less
Restricted access

Recherche et traduction

Une vision engagée de la traduction

Series:

Edited By Florence Xiangyun Zhang and Keling Wei

Dans le domaine des sciences humaines, un grand nombre de traductions sont réalisées par des chercheurs spécialisés, soit par nécessité, soit par intérêt. Mais ces travaux de traduction sont souvent effectués d’une manière « automatique », sans que des considérations systématiques soient menées sur les liens complexes et problématiques qu’entretiennent l’acte de la traduction et celui de la recherche. Lors du colloque international qui s’est tenu à l’Université Renmin de Chine (Beijing, 2015) et portant le même titre que le présent ouvrage, les participants ont souhaité se concentrer sur ces questions jusqu’alors négligées.

Ce volume réunit des articles qui étudient la vision critique du chercheur sur la traduction. Qu’elles traitent de textes anciens ou récents, théoriques ou littéraires, quelle que soit la langue étudiée, les contributions tentent de porter un regard attentif sur ces rapports profonds, inhérents, mais peu visibles, entre la recherche et la traduction. Mettant en lumière certains traits caractéristiques de la recherche, les articles soulignent le travail de questionnement, de remise en cause, de prise de risque, de critique, d’innovation et de transmission effectué consciencieusement par le traducteur.

Show Summary Details
Restricted access

Commentaire dans la traduction ou la visibilité du traducteur-chercheur. Étude de quelques traductions françaises d’œuvres littéraires chinoises modernes (Florence Xiangyun Zhang)

Extract

Commentaire dans la traduction ou la visibilité du traducteur-chercheur

Étude de quelques traductions françaises d’œuvres littéraires chinoises modernes

Florence Xiangyun Zhang

Université Paris Diderot/CRCAO

Abstract : If translations of ancient texts often use commentaries, contemporary works are less subject to this practice. However, some translations give more space to translators. Besides prefaces long or short, translators comment generously their translations in the form of footnotes. Since translation necessarily involves choices, translator’s commentaries take part in this intellectual process. By dint of their commentaries, translators are not hidden behind works, refuse invisibility and want to be critics. In fulfilling this act, translators are just researchers. This article will focus on the paratexts and footnotes found in some French translations made by specialists of Chinese contemporary literal works. By examining the translator’s visibility through analysis of his speech, we try to shed light on researcher’s contribution to translation.

Mots clés : commentaire, notes de traducteur, paratexte, littérature chinoise contemporaine

Éloignés par le temps, les auteurs de l’Antiquité et même les auteurs classiques ne sont plus accessibles que par l’intermédiaire des traductions annotées et de leurs commentaires. Il est ainsi naturel que les spécialistes de ces auteurs prennent en charge la traduction de leurs œuvres en l’accompagnant d’une longue introduction et d’un appareil critique développé1.←153 | 154→

Les œuvres plus récentes n’exigent pas le même traitement. Sylv...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.