Show Less
Restricted access

Développer les industries culturelles

Leçons du palimpseste de la pratique

Series:

Christiaan De Beukelaer

Le discours de l’économie créative est devenu de plus en plus mondial. Pratiquement tous les pays du monde utilisent le concept (ou l’une de ses variantes) dans le débat politique, l’intervention publique, les recommandations et la pratique. L’objectif de cet ouvrage est de rendre compte de l’adoption de ce discours dans le contexte du Burkina Faso et du Ghana. Dans ces pays, l’utilisation du « discours de l’économie créative » est assez récente et reste en contradiction avec les réalités vécues par de nombreuses parties prenantes du secteur culturel. À travers un engagement empiriquement fondé au sein de ce débat, ce livre montre comment le recours à la catégorie des « industries culturelles et créatives » dans les politiques publiques reconfigure les limites des politiques culturelles.

Show Summary Details
Restricted access

5. Le « développement » des industries culturelles

Extract

← 126 | 127 →

5.   Le « développement » des industries culturelles

Le Burkina Faso et le Ghana connaissent, et depuis longtemps, une incroyable abondance de création culturelle. Ces activités n’ont cependant que très récemment été incluses aux « industries culturelles (ou créatives) ». Ce qui complique la compréhension de la longue histoire et des contradictions inhérentes de ces industries en tant qu’instruments de critique et de réflexion. Mais la méconnaissance de ce que sont exactement les industries culturelles et de leur mode de fonctionnement n’a pas empêché le secteur de la culture de développer un intérêt très vif pour l’adoption et la promotion du discours sur l’économie créative et de sa logique.

Il faut dire qu’à bien des égards, la reconnaissance du potentiel économique de la culture et de la créativité constitue un changement bienvenu. Tout d’abord, elle aide à mettre en avant ceux qui travaillent dans la culture en tant que parties prenantes d’une économie dynamique que les orientations politiques et les réglementations doivent prendre au sérieux ‒ ce qui devrait contribuer à réaliser le potentiel du secteur. Ensuite, elle pourrait contribuer à rendre moins inégal l’accès aux marchés culturels mondiaux. C’est du moins ce qu’affirme l’article 14 de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (UNESCO, 2005a) : pour accéder au marché mondial de la culture, les industries culturelles locales...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.