Show Less
Restricted access

Développer les industries culturelles

Leçons du palimpseste de la pratique

Series:

Christiaan De Beukelaer

Le discours de l’économie créative est devenu de plus en plus mondial. Pratiquement tous les pays du monde utilisent le concept (ou l’une de ses variantes) dans le débat politique, l’intervention publique, les recommandations et la pratique. L’objectif de cet ouvrage est de rendre compte de l’adoption de ce discours dans le contexte du Burkina Faso et du Ghana. Dans ces pays, l’utilisation du « discours de l’économie créative » est assez récente et reste en contradiction avec les réalités vécues par de nombreuses parties prenantes du secteur culturel. À travers un engagement empiriquement fondé au sein de ce débat, ce livre montre comment le recours à la catégorie des « industries culturelles et créatives » dans les politiques publiques reconfigure les limites des politiques culturelles.

Show Summary Details
Restricted access

6. Conclusion

Extract

← 152 | 153 →

6.   Conclusion

Le développement de la culture a été en grande partie absent des projets de développement dans le passé (Clammer, 2012, 75). La place claire qu’occupent actuellement les industries culturelles dans les plans et initiatives de développement a visiblement changé les choses. Pourtant, la plupart des contenus politiques et des mesures continuent d’insister avant tout sur le développement du commerce et la croissance économique que doivent apporter les industries culturelles. Or « culture » et « industries culturelles » sont deux choses différentes, surtout par rapport au développement. La culture qui sous-tend cette manière de penser n’est pas remise en question, mais de nombreux acteurs ne se rendent pas suffisamment compte des conséquences idéologiques qu’entraîne le développement des industries culturelles. Le chapitre 3 montre que le changement actuel de paradigme vers l’économie créative n’est pas simplement un fleuve qui a tourné. C’est un canal œuvre de l’homme, creusé pour contenir l’influence grandissante de la pensée économique sur la société. En effet, il existe de multiples industries culturelles, et encore plus de moyens de les « développer ».

Ce chapitre de conclusion offre une approche politique en mettant en lumière les différents niveaux auxquels ce défi peut être relevé. Il s’agit des niveaux historique, conceptuel, normatif et pragmatique. Mais avant tout, il convient de réexaminer le lien entre la diversité des pratiques relevant des industries culturelles et la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.