Show Less
Restricted access

Le Nouveau Roman et les États-Unis

Series:

Edited By Sophie Guermès

Ce volume rassemble les actes d’un colloque qui s’est tenu à l’université de Bretagne occidentale (Brest). La publication des lettres adressées par Nathalie Sarraute, lors de son premier séjour en Amérique du nord, à son mari Raymond, du 1er février au 14 mars 1964, a fourni l’occasion de s’interroger sur le succès que remportèrent outre-Atlantique des romanciers ayant pour point commun de se détourner des modes traditionnels de narration.

Les États-Unis ont en effet souvent reconnu avant la France les écrivains du « Nouveau Roman ». Ils y ont rapidement été traduits, on les y a invités, leur œuvre y a rayonné alors qu’elle restait marginale dans leur pays d’origine.

Des spécialistes de renommée internationale analysent les séjours que firent aux États-Unis dans les années 60 Michel Butor, Claude Simon, Alain Robbe-Grillet, Samuel Beckett, Claude Ollier, Marguerite Duras et Robert Pinget, ainsi que la diffusion et la traduction de leurs romans en Amérique du nord. Ils démontrent aussi la façon dont fonctionnaient les réseaux américains. La réactivité des universitaires, traducteurs, attachés d’ambassade, dans le domaine culturel, leur a permis d’être les premiers à détecter les avant-gardes.

Show Summary Details
Restricted access

Claude Simon en américain, entre critique universitaire et réception journalistique (Emelyn LihNew York University)

Extract

Claude Simon en américain, entre critique universitaire et réception journalistique

Emelyn LIH

New York University

La présente étude propose un parcours extensif de la réception américaine d’un seul nouveau romancier, Claude Simon. Elle a pour objectif de poser les jalons d’une histoire croisée de la réception de Simon aux États-Unis : croisée en ce qu’elle rassemble, d’une part, les monographies, articles savants, et volumes édités issus du monde académique et, d’autre part, les comptes rendus et articles culturels de la presse américaine destinés à un public large. Parmi ces organes de presse prennent place autant des journaux quotidiens (le New York Times et son Book Review, le LA Times) et des magazines hebdomadaires (Time, The New Yorker) que des publications grand public liées au monde du livre (Publisher’s Weekly, Kirkus, New York Review of Books).

De manière générale, ces deux volets de la réception américaine se côtoient sans se citer ou s’épauler mutuellement. Cela s’explique premièrement par le fait que les publications savantes s’appuient sur le texte original français des romans de Simon (même quand elles citent la traduction anglaise), alors que la majorité des textes dans la presse sont occasionnés par la publication des traductions. Claude Simon, comme Nathalie Sarraute, est resté pendant presque toute sa carrière sous l’égide des publications Braziller, qui a fait traduire par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.