Show Less
Restricted access

La triple chaîne prédicative

Analogies biologiques et structures mathématiques pour un génotexte

Series:

Gaëll Guibert and Benoît Sauzay

A partir des verbes opérateurs d’un texte, jusqu’à leur enchaînement complet et original en une triple chaîne prédicative, l’ouvrage construit des scénarios de schèmes dans le cadre théorique de la Grammaire Applicative et Cognitive. Il propose une analyse de comparaisons existantes entre le génome et l’alphabet ou le texte, mettant en exergue la nécessité de niveaux d’analyse. A travers une série d’analogies, et une réflexion de ce fait interdisciplinaire, ces structures du langage sont mises en relation avec des structures mathématiques et biologiques : l’ADN, les protéines, la formation de l’embryon, selon des niveaux de comparaison. Construit par ses opérateurs qui mettent en œuvre un concept, le texte se déploie à partir de repères topologiques internes, tel le système nerveux puis le corps à la suite des cellules neurales. Une topologie textuelle devient appropriée pour décrire ce processus.

Show Summary Details
Restricted access

5. Embryogenèse cardiaque

Extract

| 320 →

4.2 Des analogies de R. Thom et d’autres possibilités

Des recherches ont été menées par le mathématicien R. Thom (1983, p. 86), qui a proposé une analogie entre biologie et linguistique : « Identifier la structure triploblastique de l’embryon avec la structure ternaire de la phrase transitive sujet-verbe-objet peut sembler n’être qu’une métaphore, difficile à accepter. »53 ; à ← 320 | 321 → travers cette comparaison, R. Thom identifie tout d’abord l’ectoderme (feuillet externe) et l’objet, ensuite le mésoderme (feuillet intermédiaire) et le verbe, et enfin l’endoderme (feuillet interne) et le sujet (Thom, 1983, p. 86) ou à l’inverse, l’ectoderme et le sujet, l’endoderme et l’objet, le mésoderme restant avec le verbe (Thom, 1981, p. 150)54. On peut dire qu’ainsi, sont pris en compte le sujet, à savoir celui qui fait l’action, le verbe ou bien ce que fait le sujet, et l’objet ou encore ce que produit le sujet par son faire, une fois l’action ← 321 | 322 → terminée (réalisation d’un produit). De cette façon, la comparaison se tient, avec notamment la répartition proposée entre les différents feuillets et les parties de la structure phrastique, quoiqu’elle pose problème vis-à-vis de la comparaison de l’œuf et du message selon l’auteur.

Cette comparaison pourrait encore avoir lieu d’autre manière, par exemple en considérant que le verbe est l’enveloppe la plus extérieure, et comme racine contient le sujet et l’objet. Cela revient à identifier le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.