Show Less

La réalité virtuelle pour l’apprentissage des langues

Une étude auprès d’adolescents apprenant le français ou l’allemand

Series:

Mickaël Roy

Ce livre aborde la réalité virtuelle pour l’apprentissage médiatisé du français ou de l’allemand langue étrangère. L’étude analyse comment l’immersion et l’interaction en réalité virtuelle peuvent faire émerger un sentiment de présence dans l’environnement virtuel et ainsi contribuer à contextualiser la situation d’apprentissage.

Une centaine de lycéens français et allemands ont expérimenté trois environnements virtuels, développés par le projet européen « Environnement Virtuel pour l'Enseignement Immersif des Langues étrangères dans la Région Trinationale Métropolitaine du Rhin Supérieur » (EVEIL-3D). À l’issue d'un jeu sérieux immersif en langue cible, les élèves ont témoigné de leur expérience. L’analyse de ce corpus souligne la subjectivité de l’expérience en réalité virtuelle. En étudiant la production en langue cible, les stratégies d’usage de la langue, l’interactivité, l’engagement corporel et l’accompagnement de l’apprenant pendant l’immersion, la recherche montre les apports et les limites de la réalité virtuelle comme dispositif d’apprentissage des langues médiatisé par les technologies numériques.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

1. Présentation générale de la recherche

Extract

Il y a plusieurs siècles, le marquis de Condorcet écrivait que si l’enthou- siasme avait constitué une force pour acquérir les libertés républicaines pendant la révolution française, il devait laisser place à la sagesse qui, elle, permettrait d’installer durablement les bénéfices de la révolution : « Conservons par la sagesse ce que nous avons acquis par l’enthou- siasme » (Condorcet 1804 : 233). Ce propos trouve une résonnance particulière dans notre recherche sur la réalité virtuelle pour l’appren- tissage des langues. Dès l’émergence des premiers dispositifs de réalité virtuelle, la technologie a fait naître un fort enthousiasme. Précurseurs dans l’ingénierie en réalité virtuelle, Jaron Lanier illustre cet esprit de la fin des années 1980 : When VR [Virtual Reality] becomes widely available, around the turn of the cen- tury, it will not be seen as a medium used within physical reality, but rather as an additional reality. VR opens up a new continent of ideas and possibilities. (VPL Research, Inc. 1989, cité dans Rheingold 1991 : 154) Ainsi, la réalité virtuelle permettrait à l’homme de se transcender. Le philosophe franco- canadien Fischer (2001 : 39) reprend cette approche en affirmant qu’« […] avec la révolution douce de l’informatique, nous assistons à la mise en place extrêmement rapide d’un nouveau monde transcendantal : le simulacre numérique du monde réel ». Ainsi, la ré- alité virtuelle permettrait- elle à l’homme de s’évader pour une quête d’intelligence et de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.