Show Less
Open access

Choricios de Gaza, « L’Apologie des mimes »

Texte, traduction française princeps et commentaire. Étude sur le mime

Series:

Christian Pernet

L’Apologie des mimes tient une place particulière dans le corpus des œuvres de Choricios de Gaza (VIe siècle). Composée au début du règne de Justinien, cette pièce reflète des réalités contemporaines et constitue à ce titre un témoignage de première importance pour notre connaissance des mimes et du théâtre au VIe siècle en général. L’orateur présente néanmoins sa défense des mimes comme un exercice. Comment dès lors lire et interpréter ce discours ? L’Apologie des mimes se situe à la frontière des genres, entre les pièces à caractère officiel et les exercices oratoires sous forme de déclamations.

Le présent volume offre une édition nouvelle du texte grec accompagnée d’une traduction française princeps et inédite du discours. Un commentaire et une étude approfondie sur le mime permettent de comprendre les enjeux essentiels du texte. Héritière de Libanios pour son inspiration et sa structure rhétorique, L’Apologie des mimes répond également aux attaques « coutumières » des prédicateurs chrétiens, en particulier Jean Chrysostome, avec qui les correspondances sont remarquables.

Show Summary Details
Open access

Avant-Propos

| v →

Avant-Propos

La rédaction d’une thèse exige du chercheur apprenti une démarche solitaire souvent ingrate. Entre élans et stagnations, la trajectoire qui mène au but visé n’est pas cousue de fil blanc. L’intervention de personnes expertes s’avère alors essentielle pour mener à bien une telle entreprise.

Pour éclaircir mes doutes et me guider dans mon travail, j’ai pu compter sur le soutien indéfectible des Profs J. Schamp, Th. Schmidt et E. Amato. Je tiens ici à leur exprimer ma profonde reconnaissance et mes plus vifs remerciements. Par leur relecture, leurs conseils avisés et leurs questions toujours judicieuses, ils m’ont permis d’approfondir mes recherches dans la bonne direction. Cela a grandement contribué à améliorer la qualité de mon travail. Aussi, je les remercie pour leur disponibilité et la qualité des échanges que nous avons eus. Aux Profs. Schamp et Schmidt je renouvelle ma gratitude pour avoir fonctionné comme relecteurs du présent volume.

J’exprime également ma reconnaissance à mon entourage et à ma famille qui m’ont toujours soutenu dans mes choix. Merci à mon père, et également à mon épouse, qui m’ont grandement aidé dans la relecture de mon travail. Les erreurs et coquilles qui subsistent sont de la responsabilité du seul rédacteur.

J’adresse enfin une pensée affectueuse à ma petite Octavie, et à mon petit François…

Bulle, septembre 2018.