Show Less
Restricted access

In rure alieno

Métaphores et termes nomades dans les langues de spécialité

Series:

Micaela Rossi

Qu’entend-on lorsqu’on parle d’un corbeau ou d’une dent-de-loup dans le langage technique de la serrurerie ? Et quel est l’objet du discours quand notre médecin emploie le terme langue géographique ? Un vin maigre est-il plus prisé qu’un vin gras ? Ces questions révèlent l’omniprésence des termes métaphoriques dans les langages techniques et scientifiques.
Le rôle fondateur des métaphores dans les langues de spécialité est depuis quelques décennies un objet d'étude privilégié dans diverses disciplines, de la linguistique cognitive, à l’épistémologie, à la terminologie ; cet ouvrage se propose de conjuguer ces diverses approches méthodologiques afin de proposer un modèle pluriel de la métaphore, expliquant les dynamiques cognitives et textuelles à l'œuvre dans la création et la diffusion des métaphores terminologiques. Du langage de la couture à la terminologie de l’astrophysique, du vocabulaire de la dégustation du vin au langage de la finance, les apports de la linguistique de corpus sont mis au service de l’analyse synchronique (monolingue et multilingue), mais aussi de l’analyse diachronique des évolutions terminologiques dans les domaines socio-professionnels thématisés.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusions

Extract



Dans cet ouvrage, nous espérons avoir contribué à démontrer que dans les langues spécialisées, le mécanisme d’interaction conceptuelle à la base de la métaphore se manifeste sous des formes variées, qui diffèrent par leur statut sémiotique, par leur degré de cohérence, par les fonctions que la métaphore est censée accomplir.

Dans un premier cas de figure, les métaphores ont une fonction heuristique, subversive, jouant sur une incohérence manifeste entre le domaine source et le domaine cible convoqués. Il s’agit de métaphores d’invention, ayant le plus souvent le but de proposer, voire d’imposer, un nouveau paradigme de connaissances scientifiques ou techniques. Sur la base de ces métaphores se joue souvent le succès d’une théorie, d’un groupe de pouvoir, d’une vision du monde. L’interaction conceptuelle n’est pas aisément acceptable, comme dans le cas des analogies catachrétiques, ou partagée après une première phase de négociation, comme dans le cas des essaims métaphoriques cohérents, mais elle est délibérement proposée comme révolutionnaire, et c’est dans l’incohérence que réside la force de ces expressions au niveau heuristique: ces métaphores créent de nouveaux univers, donnent à voir des mondes possibles.

Dans un deuxième cas de figure, la métaphore se manifeste sous forme d’isotopie sous-jacente à l’organisation ontologique et conceptuelle d’un domaine. La manifestation de ce genre de m...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.