Show Less
Restricted access

Savoirs et métiers de l’Etat au XIXe siècle

France et Etats germaniques

Series:

Brigitte Krulic

L’ouvrage aborde dans une optique comparatiste (France, Allemagne) les modalités de formation, de recrutement et d’évolution de carrière des serviteurs de l’Etat au XIX e siècle, dans un contexte marqué par la construction d’un Etat moderne soucieux d’une gestion efficace. A la différence de la Prusse, cas emblématique et précoce d’Etat autoritaire-bureaucratique, l’organisation d’une fonction publique régulière en France a en large partie résulté de nécessités pratiques et non d’une doctrine positive. Toutefois, les qualifications nécessaires pour que les administrateurs soient reconnus compétents et légitimes ont fait l’objet de vifs débats, traversés par des phénomènes de circulations d’idées et de modèles.
Les pratiques nées des nécessités du service de l’Etat ont permis des assouplissements et adaptations qui tempèrent les contrastes offerts par les représentations idéal-typiques du bureaucrate allemand et de son homologue français, contrastes qui renvoient à des traditions différentes en matière de relations entre pouvoir politique et administration. Au-delà de la diversité des situations, c’est la question du lien entre le pouvoir administratif et la poursuite de l’intérêt général qui demeure tout à la fois sous-jacente et active.
Show Summary Details
Restricted access

Brigitte KRULIC: De Cuvier à Boutmy: la référence allemande dans les projets de formation des administrateurs français

Extract

| 81 →

De Cuvier à Boutmy: la référence allemande dans les projets de formation des administrateurs français

Brigitte KRULIC Université Paris Ouest Nanterre La Défense/CRPM - EA 4418

Les modalités de formation et de recrutement des serviteurs de l’Etat  s’inscrivent dans les débats qui accompagnent, au cours du XIXe siècle, la construction d’un Etat «moderne» qui implique la professionnalisation d’une administration dotée des qualifications nécessaires à son efficacité et sa légitimité. La constitution d’un corps de fonctionnaires compétent, la définition d’une hiérarchie claire et de procédures de gestion s’inscrivent dans un processus de rationalisation qui va de pair avec un lent travail de démocratisation, au sens où l’administration exécute les décisions résultant de la volonté générale. La mise en perspective comparatiste montre que ces deux mouvements – rationalisation et démocratisation - ne coïncident pas nécessairement: dans les Etats allemands, seul le processus de rationalisation démarre, il est vrai très précocement, tandis qu’en France, on observe une situation complexe, largement due aux bouleversements de la Révolution qui «accélère et perturbe en même temps la rationalisation administrative tout en opérant la rupture d’ordre démocratique151».

L’«ingénieur public» des corps de l’Etat (Mines, Ponts et chaussées tout particulièrement) est resté jusqu’aux années 1870 au moins la seule catégorie d’administrateurs soumise à des crit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.