Show Less

Traduire les savoirs

Series:

Danielle Londei and Matilde Callari Galli

Cet ouvrage présente quelques-unes des nombreuses problématiques de la traduction contemporaine, de l’interprétation des diversités culturelles aux questions posées par les transmissions et les traductions des savoirs. Il s’agit d’offrir une réflexion sur les différentes formes de médiations culturelles qui sont spécifiques des comportements humains et de la communication, tant dans les langages que dans l’écriture ou d’autres formes expressives.
La traduction est omniprésente, pluridisciplinaire ; elle répond à la complexité de la communication et de l’interculturalité et elle interroge les diversités culturelles qui cohabitent, se contaminent et disparaissent.
La pensée et les savoirs sont au centre de ces questions et la compétence à les traduire ou à les interpréter devient une aire de recherche qui dépasse le champ strictement professionnel pour s’étendre au domaine des sciences humaines et sociales ou à celui des arts.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

James BURNET Le cinéma de Rithy Panh: comment traduire un génocide en images 85

Extract

James BURNET Le cinéma de Rithy Panh: comment traduire un génocide en images Le film de Rithy Panh S21, La machine de mort khmère rouge est une œuvre exceptionnelle non seulement par sa qualité cinématographique mais également par la démarche suivie par le réalisateur pour abor- der une des pages d’un siècle terrible pour l’humanité, le XXe siècle, celui des génocides. On peut retenir au moins quatre génocides: celui commis par les Turcs à l’encontre des Arméniens, celui des Nazis à l’encontre des Juifs, des Roms et d’autres communautés sur l’ensem- ble du continent européen, celui des Khmers rouges à l’encontre des Cambodgiens et celui des Hutus à l’encontre des Tutsis au Rwanda. D’autres génocides ont été perpétrés notamment à Sebrenica et d’autres crimes de masse pourraient être qualifiés de génocide, ainsi la Tchéchénie. Enfin, il y a eu au début du XXe siècle le massacre de la population Herero par le colonisateur allemand en Namibie. Sans compter les ravages de deux guerres. Paradoxalement, c’est au cours de ce siècle, pendant lequel les violences les plus extrêmes ont dé- ferlé et ravagé non seulement l’Europe, mais quasiment l’ensemble de la planète, que le cinéma a pris toute sa dimension. Le cinéma a été l’art du XXe siècle, le siècle de la Mort. Avant d’évoquer le film de Rithy Panh, il est indispensable de reve-...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.