Show Less

La transition entre école et monde du travail

Préparer les jeunes à l’entrée en formation professionnelle

Series:

Jonas Masdonati

Dans un contexte socioéconomique de plus en plus exigeant, comment la transition entre l’école obligatoire et la formation professionnelle est-elle perçue et vécue par les jeunes ? Est-il possible d’aider ces jeunes à affronter cette première étape capitale de l’entrée dans le monde du travail ? Comment peut-on évaluer de manière adéquate les apports des mesures mises en place pour accompagner les jeunes en transition ?
Le phénomène de la transition entre l’école et le monde du travail est analysé en trois étapes. Tout d’abord, l’élaboration d’un modèle théorique permet de décrire le processus de transition dans sa complexité. Il met notamment en exergue l’importance des perceptions de la transition ainsi que des stratégies mises en place par les jeunes pour s’insérer dans le monde du travail. Dans un second temps, une intervention est conçue et mise en œuvre afin de préparer des jeunes en difficulté à l’entrée en formation professionnelle. Elle se focalise sur deux thématiques peu exploitées dans les programmes actuels : le développement de compétences relationnelles et l’amélioration des représentations de la formation professionnelle. Finalement, l’intervention est évaluée par des procédés quantitatifs et qualitatifs, dans le but de considérer ses effets à court et à long terme sur les participant-e-s et sur leur manière de répondre aux défis de la transition.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 1

Extract

Il s’agit, par exemple, de l’introduction de la nouvelle Loi sur la formation professionnelle, des nombreuses mesures financées par les deux arrêtés fédé- raux sur les places d’apprentissage, des task forces sur les places d’apprentis- cipalement deux objectifs: le premier concerne l’établissement d’un équilibre conjoncturel entre l’offre et la demande de places d’apprentis- sage; le second vise plutôt l’aide à la recherche d’une place d’apprentis- sage adaptée aux intérêts et aux capacités de chacun, tout en tenant compte des contraintes du marché. Néanmoins, la compréhension glo- bale de la complexité du processus de transition qui émane de ces pro- grammes et interventions nous semble parfois lacunaire. De même, nous constatons des manques importants dans le développement d’outils conceptuels sous-jacents à la construction d’un véritable champ de recherche en la matière. Or, une meilleure compréhension du processus de transition et le renouvellement d’outils conceptuels sont pourtant indispensables à la mise en place de mesures efficaces – à court, moyen et long terme – et proactives plutôt que réactives face aux urgences de la conjoncture (Trottier, 2000). Trois exemples soutiennent cette prise de position: en premier lieu, signalons que les décideurs préfèrent actuellement se focaliser sur les problèmes conjoncturels (par exemple, le manque de places dans un cer- tain domaine professionnel ou dans une certaine région) plutôt que sur les phénomènes structurels, qui sont pourtant en train de révolutionner...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.