Show Less

Linguistique contrastive, linguistique appliquée, sociolinguistique

Hommage à Etienne Pietri

Series:

Edited By Florentina Fredet and Anne-Marie Laurian

Ce volume réunit vingt trois textes conçus en hommage à Etienne Pietri, ancien directeur de l’Institut de Linguistique et de Phonétique Générales et Appliquées de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, décédé en 2002. Les auteurs, amis, collègues, étudiants avancés, ont voulu rendre hommage à l’homme qui les a aidés, soutenus, encadrés, qui les a accueillis à Paris, ou qui a collaboré à leurs recherches. Ils sont français ou étrangers, jeunes ou moins jeunes. Certains livrent des travaux scientifiques originaux actuels, d’autres relatent l’évolution de la linguistique contrastive, de la linguistique appliquée, de la sociolinguistique au cours du dernier quart de siècle et les controverses qui ont agité le cercle scientifique auquel appartenait Etienne Pietri. Le lecteur trouvera de l’anglais, du grec ancien, du hongrois, du roumain, du serbe, du français de spécialité, du français des médias, et bien d’autres variétés de langues traitées de façons théorique et générale ou analysées d’après un corpus précis. Tous ont la préoccupation de mettre en contraste les langues entre elles avec un objectif de traduction ou d’enseignement de langue étrangère.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

La didacticité: quelles spécificités du message publicitaire? (Johanna Godon) 125

Extract

La didacticité: quelles spécificités du message publicitaire? Johanna GODON E. A. 170 CALIPSO – Université Paris 3 La présente étude repose sur deux hypothèses intrinsèquement liées: 1. Les messages publicitaires présentent des traces de didacticité. 2. Un discours est davantage caractérisé par la visée sous-jacente que par sa forme. Pour vérifier ces hypothèses fondées uniquement sur notre intuition, nous avons recueilli un corpus de publicités issues de la radio et de la presse1. Dans un premier temps, nous avons tenté de vérifier notre première hypothèse de façon à introduire, dans un deuxième temps, une discussion quant à la seconde. Cette recherche repose sur des fondements théoriques dits pragmatiques, c’est-à-dire sur les effets de la parole d’un locuteur sur son interlocuteur (et réciproquement). S’il est nécessaire de justifier notre niveau d’analyse, nous citerons GARDINER (1951) qui prétend que ce qui in- cite l’homme à utiliser le discours, ce sont l’égoïsme et l’altruisme, le premier justifiant le fait d’«exploiter pour notre propre compte les res- sources intellectuelles et physiques de nos semblables» et le second «nous amène à essayer d’agir pour le bien des autres – ce qui nous est souvent possible en les informant, en les persuadant ou même en leur donnant des ordres» (66). Une approche pragmatique suppose une théorie de l’énonciation, nous entraînant ainsi à traiter des locuteurs/interlocuteurs en tant que sujets énonciateurs. Nous nous...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.