Show Less

Modalité, évidentialité et autres friandises langagières

Mélanges offerts à Hans Kronning à l’occasion de ses soixante ans

Series:

Coco Norén, Kerstin Jonasson, Henning Nølke and Maria Svensson

Hans Kronning s’est fait connaître comme un grand spécialiste international de l’expression de la modalité et de l’évidentialité dans les langues romanes, et nombreux sont les linguistes qui se sont inspirés de ses travaux. Cet ouvrage rassemble des articles de chercheurs familiers des travaux de Kronning et témoigne de la largeur et de la profondeur de sa pensée à laquelle aucune langue romane n’est étrangère. Le volume réunit des spécialistes travaillant en Belgique, en Finlande, en France, en Italie, en Norvège, en Suède et en Suisse et les contributions abordent des sujets allant de phénomènes purement linguistiques et sémantiques aux analyses littéraires en passant par des réflexions portant sur la comparaison des langues, y compris la traduction. De même, plusieurs langues romanes sont représentées, aussi bien pour ce qui est des faits traités qu’en ce qui concerne la langue appliquée pour la rédaction des articles. Ainsi cet ouvrage est-il un reflet de l’œuvre et de l’ouverture d’esprit de Hans Kronning.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Représentation linguistique d’incertitude dans le discours du changement climatique - Kjersti FLØTTUM, Université de Bergen 135

Extract

Représentation linguistique d’incertitude dans le discours du changement climatique Kjersti FLØTTUM, Université de Bergen 1. Introduction La problématique principale de la présente contribution porte sur la repré- sentation linguistique de l’incertitude liée au changement climatique, phé- nomène qui se manifeste de différentes manières et à différents degrés dans les recherches des climatologues. C’est là un des plus grands défis auxquels doivent faire face les chercheurs chargés de fournir des résultats scienti- fiques sur lesquels les politiciens pourront se fonder pour décider des me- sures à entreprendre. Mon hypothèse est qu’à des expressions préalable- ment définies et utilisées par le GIEC1, comme par exemple improbable, probable, très probable (unlikely, likely, very likely en anglais), s’ajoute une série de différentes expressions et constructions linguistiques, dont des construc- tions polyphoniques. Ces dernières peuvent signaler des voix implicites, représentant des points de vue divergents, qui se superposent à l’incertitude déjà représentée par les expressions calibrées, imposées par le GIEC. A travers une étude exploratoire du document «Résumé à l’intention des déci- deurs», publié en 2007 par le GIEC, je donnerai un aperçu d’une sélection de différents moyens linguistiques utilisés. La motivation de la présente étude provient de l’intérêt d’entreprendre des études linguistiques et discursives des débats sur le changement clima- tique. Les défis communicationnels de ce ph...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.