Show Less

Déplacements culturels : migrations et identités - Desplazamientos culturales: migraciones e identidades

Series:

Edited By Flores Célia Navarro, Mélanie Létocart-Araujo and Dominique Boxus

Le présent ouvrage offre un espace de réflexion sur le thème des migrations, des frontières et de leur perméabilité, en se centrant sur différents processus d’échanges interculturels et en interrogeant leur impact sur les sujets et les signes migrants, de même que sur leurs traductions dans les littératures, le cinéma et les arts visuels. Dans ce sens, le livre se penche sur les pratiques de création, sous l’angle des déplacements spatiaux et/ou symboliques. L’ouvrage vise à articuler des problématiques inhérentes à l’époque contemporaine par le biais de cinq thèmes : cinéma, art et mondialisation ; littérature et transferts culturels ; littérature, frontières, territoires ; poétiques nomades ; mobilités identitaires et de genre.
Este libro abre un espacio de reflexión sobre la cuestión de las migraciones, de las fronteras y su permeabilidad, focalizando diversos procesos de cambios interculturales y su impacto sobre sujetos y signos migrantes, tanto como sus traducciones en las literaturas, en el cine y en las artes visuales. Para ello, interroga prácticas de creación en la perspectiva de desplazamientos espaciales y/o simbólicos. La obra busca articular problemáticas inherentes a la contemporaneidad a través de cinco temas: cine, arte y globalización; literatura y transferencias culturales; literatura, fronteras, territorios; poéticas nómadas; movilidades identitarias y de género.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

POÉTIQUES NOMADES / POÉTICAS NÓMADAS

Extract

POÉTIQUES NOMADES –––––– POÉTICAS NÓMADAS 139 La poétique nomade de Jean-Marie Gustave Le Clézio1 Zilá BERND UFRGS/UNILASALLE/CNPq, Porto Alegre (Brésil) Le mouvement nomade ne suit pas une logique droite, avec un début, un milieu et une fin. Tout, ici, est milieu. Le nomade ne va pas quelque part, surtout en droite ligne, il évolue dans un espace et il revient souvent sur les mêmes pistes, les éclairant peut-être, s’il est nomade intellectuel, de nou- velles lumières. Kenneth White, 1987 : 13. Ce texte aborde la figure du nomadisme en tant que l’une des nom- breuses formes de la mobilité et souligne, dans l’œuvre de Jean-Marie Gustave Le Clézio (1940- ), les éléments qui font de cet auteur l’un des exemples les plus emblématiques du nomadisme littéraire : un noma- disme en termes de déplacements proprement dits, mais également en termes – et c’est ce qui nous intéresse plus particulièrement ici – d’une quête incessante de compréhension de la raison nomade. Comme on le sait, l’auteur est français, issu d’une famille qui a vécu sur la lointaine île Maurice, dans l’océan Indien, et habité plusieurs continents dont l’Europe (France), l’Afrique et les Amériques (Mexique, États-Unis). Le choix de cet écrivain repose sur son intérêt profond pour la pensée pré- colombienne, présente dans Le rêve mexicain ou la pensée interrompue (1988) et Haï (1971). Il considère...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.