Show Less
Restricted access

Intersections, Interferences, Interdisciplines

Literature with Other Arts

Series:

Edited By Haun Saussy and Gerald Gillespie

This volume advances the study of how the high arts and literature are reciprocally illuminating and interactive. Seventeen scholars from North America, Asia, Africa, and Europe demonstrate the dynamics of cross-referentiality and mixtures involving also newer and popular arts and media: photography, film, video, comics, dance, opera, computer imaging, and more. They consider an expanded universe of discourses embracing contemporary science as well as traditional subject matters. Discussions of theoretical and methodological approaches keep company here with intensively focused case studies of works in which discourses and media establish new relationships. Together, the chapters constitute a dazzling introduction to the diverse realm of imaginative products that the human mind can conjure in pondering the «when», «where», and «how» of existence.
Show Summary Details
Restricted access

Notes sur quelques jeux de la littérature et de la peinture. Le Bonheur rhétorique de la défiguration—Barthes, Deleuze, Butor, et quelques autres

Extract

← 90 | 91 →Notes sur quelques jeux de la littérature et de la peinture

Le Bonheur rhétorique de la défiguration—Barthes, Deleuze, Butor, et quelques autres

Jean BESSIÈRE

Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

… alors on peut bien parier que l’hommes’effacerait comme, à la limite de la mer, un visage de sable.

Michel Foucault, Les Mots et les choses: une archéologie des sciences humaines.

Il est à la fin des années 1960 et tout au long des années 1970 une étrange concordance dans les domaines esthétiques, artistiques et littéraires en France : celle de l’effacement de la figure humaine, de sa défiguration, et de sa reconstitution paradoxale—précisément à travers ses représentations picturales « défigurées ». Il suffit d’aller de la conclusion de Les Mots et les choses de Michel Foucault à tels essais de critique picturale de Roland Barthes, « Arcimboldo ou Rhétoriqueur et Magicien », « Réquichot et son corps » (Barthes L’Obvie et l’obtus 122-38, 189-214) à Francis Bacon. Logique de la sensation de Gilles Deleuze, et enfin à Illustrations de Michel Butor, utiles ici pour généraliser les conclusions qui seront tirées des commentaires de Roland Barthes et de Gilles Deleuze. Cette concordance pourrait être lue plus largement dans le contexte français, dans d’autres contextes. Elle est, dans cet essai, limitée aux articles et œuvres qui viennent d’être cités et qui, dans des perspectives d’analyse plus...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.