Show Less
Restricted access

Documents diplomatiques français

1949 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Series:

Edited By Ministère des Affaires étrangères

Une grande affaire du premier semestre 1949 est le Pacte atlantique. Parallèlement la mise sur pied de l’Allemagne occidentale bat son plein, autour de la question de la « Loi fondamentale » de la future RFA. Les deux dossiers sont étroitement liés ; la France doit définitivement revoir sa politique allemande, mais on admet désormais que la priorité, c’est la résistance face à l’URSS  ; il faut empêcher celle-ci d’utiliser l’Allemagne. Le but n’est plus de morceler l’Allemagne, mais de l’incorporer dans un système de sécurité occidental.
Autre grand souci : l’Indochine. On suit les négociations complexes avec l’empereur Bao Dai. On parvient cependant aux accords du 8 mars 1949. Paris se montre très restrictif et frileux. Mais on s’inquiète des répercussions en Indochine de la défaite de Tchang Kai Tchek face aux communistes chinois. Cependant les États-Unis commencent, en raison de cette inquiétude, à mieux comprendre la position française à l’égard du problème indochinois. Décidément la politique extérieure française entre dans une nouvelle phase.
Show Summary Details
Restricted access

318. Note de M. Pignon, Haut-Commissaire de France en Indochine. Rapport politique du mois d’avril 1949

Extract

Rapport politique du mois d’avril 1949

N.

Saïgon, 26 mai 1949.

Secret

 

Les fermes desseins de la France se traduisant au cours de ces dernières semaines sur le plan des faits, une intense activité politique, la cadence sans cesse accélérée d’événements dont l’importance est allée crescendo, la concrétisation d’un programme qui, il y a moins d’un mois, apparaissait encore à nombre de nos interlocuteurs comme simple construction de l’esprit, ont indubitablement secoué l’apathie et les réticences profondément ancrées de cette élite intellectuelle qui, au Viêtnam, constitue l’opinion agissante.

Je ne prétends certes pas affirmer que nous avons vaincu tout scepticisme, et je ne reprendrai pas sans réserve à mon compte cet article que consacrait au proche avenir un journaliste vietnamien jusqu’ici cantonné dans le doute et qui ne craignait pas de donner pour titre à son éditorial « De l’espoir à la certitude », mais j’ai noté sans contestation possible que, dans une presse jusqu’ici pour le moins réservée, critiques et appréhensions s’effacent peu à peu et le cèdent à la recherche des raisons qui permettent et justifient l’optimisme. En place d’une critique stérile et désordonnée, en place d’un scepticisme buté, on note chez les observateurs politiques vietnamiens sinon une adhésion éclatante, quoique certains l’aient déjà proclamée, du moins une croyance à l’œuvre entreprise, et comme un courant de sér...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.