Show Less
Restricted access

Sens et signification dans les espaces francophones

La (re-)construction discursive des significations

Series:

Edited By Olga Galatanu, Bellachhab Abdelhadi and Ana-Maria Cozma

L’ouvrage réunit des contributions consacrées aux variations du français et à la (re)construction discursive des significations linguistiques dans les espaces francophones, qu’il s’agisse de définitions lexicographiques ou didactiques, de discours littéraires, ou d’interactions verbales au quotidien.
Le sens linguistique, sa construction et sa dynamique sont analysés à travers les discours et les interactions verbales, dans la perspective de plusieurs disciplines des sciences du langage et plus généralement des sciences de la culture : sémantique, pragmatique, analyse du discours, lexicologie et lexicographie, didactique, études littéraires. Autour de l’expérience du langage, toutes ces disciplines se complètent, tout en restant différentes selon leurs points de vue observationnels, leurs domaines empiriques, leurs postures de recherche.
Show Summary Details
Restricted access

Pour un espace francophone polycentré: création et signification lexicales en contextes culturels

Extract

Claude Éric OWONO ZAMBO

Université de Bergen

L’on sait de la francophonie qu’elle est un regroupement d’identités culturelles diverses et qui ont en partage la langue française. Pourtant, il se trouve que c’est justement le fait de postuler l’acception de partage dans un espace traversé par le multiple qui fait que la francophonie semble de plus en plus afficher l’image d’un milieu hétérogène où les identités construisent non LE français, mais DES français. Ainsi, le français métropolitain se distingue nettement du français d’Afrique ; celui-ci lui-même varie selon qu’il est parlé en Côte-d’Ivoire, au Maroc ou au Cameroun. Les formes vérifiées de variationnismes et de réappropriations du français dans ces bassins culturels particuliers résonnent avec pertinence. Qu’est-ce qui permet d’en arriver là ? Quelle est la place de la langue maternelle, en tant que langue de pensée, dans la réalisation praxéologique en français des locuteurs africains ? Doit-on continuer de postuler la pertinence d’une norme applicable à tous, ou alors, faut-il reconnaître le bien-fondé de la notion de norme endogène ? Les mots renvoient-ils aux mêmes réalités sémantiques dans cet espace dynamique de la francophonie multipolaire ? Voilà autant d’interrogations qui devront susciter à la fois une perception descriptive, mais aussi critique, de ce que le paysage culturel francophone dessine comme défis de la tolérance interculturelle.

La francophonie est faite de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.