Show Less
Restricted access

Et Jean-Baptiste Say… créa l’Entrepreneur

Préface d’André Tiran

Series:

Société Internationale Jean-Baptiste Say

À la fin du 18e siècle, l’initiative individuelle a été magnifiée pour permettre à l’économie de sortir de son état de passivité et de sclérose. Jean-Baptiste Say (1767–1832), économiste français et partisan de la révolution française, a produit une théorie générale de l’entrepreneur où l’innovation tient une place essentielle. L’entrepreneur peut être à la fois gestionnaire, capitaliste, innovateur. Say créa l’entrepreneur et le dota de moult charismes : esprit de conduite, génie des affaires, capacité d’entreprendre, sens du risque et d’initiative, création de valeur et d’emplois, grandes capacités gestionnaires, etc. Il s’agit d’un entrepreneur que les politiques et les « forces actuelles de marché » cherchent à ressusciter pour donner un nouveau souffle à notre économie léthargique.
Les auteurs de l’ouvrage discutent de la notion et de la fonction de l’entrepreneur dans l’œuvre de Say pour montrer son actualité économique, sociale et politique. Ils présentent aussi le contexte économique et intellectuel à partir duquel a émergé la théorie de l’entrepreneur. Entrepreneur, professeur, journaliste, lui-même, Say… créa l’entrepreneur et a légué à l’analyse (et à la philosophie) économique un « outil » de sortie de crise.
Show Summary Details
Restricted access

Le théorème d’Auchy

Extract



Marian WIELEZYNSKI

Économiste Réseau de Recherche sur l’Innovation, France

Auchy-Lès-Hesdin est une commune rurale, située dans le nord de la France, au bord de la Ternoise, rivière dont la force motrice fut utilisée par Jean-Baptiste Say (1767-1832). Il s’agissait alors de faire fonctionner un moteur hydraulique qui entraînait les métiers d’une filature de coton implantée par l’économiste français dans l’abbaye d’Auchy reconvertie en usine textile. L’entreprise fonctionna plusieurs années sous la houlette de l’économiste-créateur d’entreprise, avant d’être reprise par une famille du Nord qui la maintint en activité jusqu’en 1989. Aujourd’hui, un programme de réhabilitation est lancé pour en faire un lieu de mémoire. L’histoire de cette implantation en milieu rural d’un centre de production à la technologie avancée pour l’époque reste riche d’enseignement, et ne demande qu’à être reproduite. Mais ce n’est pas le sujet de ce texte.

Dans ce qui va suivre, la discussion portera plutôt sur la pertinence des énoncés proposés par les économistes lorsqu’il s’agit de profits ; alors que les leçons tirées de son expérience d’entrepreneur auraient dû permettre à Jean-Baptiste Say de donner une définition plus précise de cette notion, il n’y a, en fait, sur ce sujet précis, pas eu de suite dans son œuvre, ni dans celle de ses successeurs.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.