Show Less
Restricted access

L’Échec culturel

Vie et mort d’un concept en sciences sociales

Series:

Edited By Albin Wagener

Cet ouvrage se propose d’explorer de façon critique le concept de culture, au sens anthropologique, au travers de ses différents impacts dans la vie sociale et politique.
En partant de la définition de l’être humain et de la séparation entre nature et culture, Albin Wagener évoque de façon progressive les problèmes sociaux, ethniques et politiques posés par un concept de culture qui ne fait que dissimuler des enjeux de pouvoir et représenter une version plus politiquement correcte de la notion de race.
Au fur et à mesure de cette exploration critique, qui s’appuie sur des travaux variés, l’auteur propose d’abandonner purement et simplement le concept de culture et d’envisager une théorie permettant de remplacer le vide ainsi laissé, grâce à une théorie des systèmes d’existence, capable d’embrasser la complexité de la vie quotidienne tout en évitant les écueils de discrimination.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 3. Confusions culturelles : l’hypothèse du joker

Extract

| 69 →

CHAPITRE 3

Confusions culturelles : l’hypothèse du joker

Remettre en question le concept de culture n’est pas chose aisée, dans la mesure où critiquer son emploi ou sa définition risque de laisser penser que nous critiquons la diversité des sociétés et leurs riches spécificités. En d’autres termes, en envisageant une critique constructive du contenant, nous risquons d’être accusés de vouloir nous débarrasser du contenu, alors qu’il n’en est rien. Comme nous l’avons soutenu, la culture n’est qu’un discours parmi d’autres qui a pour but d’embrasser ce que nous avons appelé la reconstruction sémiotique de la vie quotidienne. Seulement voilà, cette reconstruction sémiotique renferme un nombre important de paramètres divers et qui ont pour habitude de se superposer relativement souvent en sciences humaines et sociales, et dans les discours politiques en général : identités, religions, communautés, modes de vie ou autres nations sont autant d’avatars plus ou moins maladroits et assumés du concept de culture. Mais ce n’est pas tout : en nous attaquant au relativisme culturel sans toutefois sombrer dans l’universalisme absolutiste, nous postulons une hypothèse qui n’a rien d’évident en ces temps de tolérance aveugle et naïve : oui, il serait possible tout simplement de comparer certains items qui appartiennent à une même culture, ou bien qui appartiennent à des cultures différentes, en partant du principe que l’étiquette « culture » ne les rend pas...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.